Retour en haut

Réaliser et calculer vos selfs

Dossier réalisé par Christian Tavernier - tavernier-c.com

Sommaire

Avant-propos
Les bobines à une seule couche, sans noyau
Les bobines à plusieurs couches sans noyau
Les bobinages sur pot ferrite
Les bobines sur circuit imprimé

un circuit termine

 

Les selfs ou bobines ont une particularité remarquable : ce sont les seuls composants passifs que l'on puisse fabriquer facilement soi-même, et que l’on doive même fabriquer dans certains cas ; lorsque l’on a besoin de valeurs très faibles notamment. En effet, il suffit d'enrouler quelques spires de fil sur un mandrin, voir même sur « rien » ou « en l’air » comme l’on dit alors, pour réaliser une vraie self.

Cette possibilité étant très souvent mise à profit, surtout dans les montages haute fréquence où des valeurs d’inductances relativement faibles sont généralement nécessaires, nous allons voir comment calculer ces bobines de fabrication « amateur ».

Avant cela, il nous faut mettre à mal une idée reçue largement répandue : ce n'est pas parce que vous fabriquerez une self vous-même qu'elle sera plus mauvaise ou moins fiable qu'un modèle du commerce pour peu que vous preniez un minimum de précautions. Bien sûr, les petites inductances moulées, codées par des anneaux de couleur comme des résistances sont très jolies ; mais elles ne sont pas nécessairement de meilleure qualité, surtout pour les faibles valeurs, que vos réalisations personnelles.

Réagir sur ce dossier d'électronique

A lire aussi

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique