Retour en haut

Lu dans la presse

PARTARGER CET ARTICLE :

En cas de décès, Numericable n'est pas très classe

21/12/2015 14h20, par clubic.com

Suite à la mort de son père, une personne a reçu une lettre de Numericable réclamant les arriérés impayés, à savoir un peu plus de 20 euros. Le tout rédigé cinq semaines seulement après [...]








Lire l'actualité / En savoir plus 

Actualité électronique