Retour en haut

Djihadisme : Google, Twitter et Facebook accusés de passivité

25/08/2016 11h31, par lemonde.fr

Les efforts des réseaux sociaux pour suspendre les contenus djihadistes représentent une « goutte dans l?océan », selon un rapport du Parlement britannique.

Lire l'actualité / En savoir plus 

A lire aussi

Actualité électronique