Retour en haut

Affaire Omar Raddad : des traces d?ADN « exploitables » ont été retrouvées

05/11/2015 18h23, par lemonde.fr

Le parquet de Nice va exploiter ces traces prélevées sur deux portes où il avait été inscrit « Omar m?a tuer » et « Omar m?a t » avec le sang de la victime, Ghislaine Marchal.








Lire l'actualité / En savoir plus 

A lire aussi

Actualité électronique