Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Thomson tourne la page de l'électronique grand public

16/12/2005 18h31, par ZDNet France

Le groupe français cherche un repreneur pour ses activités de production de baladeurs, lecteurs DVD, ou encore de décodeurs. Thomson va désormais se consacrer exclusivement à la fourniture de solutions numériques pour la télévision et le cinéma.

Après l'abandon de ses activités sur le segment des téléviseurs amorcé en 2004, le groupe Thomson annonce son intention de se dégager totalement du marché de l'électronique grand public.

«Le groupe a décidé qu'il allait rechercher des partenaires pour ses activités audio/vidéo et accessoires», indique Thomson. En clair, il cherche un repreneur pour ses sites de production de baladeurs MP3 ou de CD, de lecteurs de DVD et de disques vierges, de décodeurs ainsi que de câbles ou de télécommandes pour le home cinéma.

Il conservera les brevets de ses technologies, à commencer par celui du format MP3, conçu conjointement avec l'institut Fraunhofer.

«Ces activités ne contribuent pas au plan stratégique du groupe à deux ans», indique Thomson, même si elles génèrent un chiffre d'affaires annuel d'environ 700 millions d'euros. Comme l'annonçait déjà en 2004, son P-DG Frank Dangeard, le groupe français a désormais l'ambition de devenir le leader dans la vidéo sur IP.

D'ici à la fin 2006, l'entreprise va donc recentrer son coeur de métier sur les solutions de vidéo numérique à destination de l'industrie du cinéma (caméras, outils de post-production, systèmes de diffusion numérique dans les salles); du multimédia en ligne ou sur téléphone mobile (outils de gestion numérique des droits, plates-formes sur réseau IP dédiées aux opérateurs télécoms et fournisseurs d'accès).

Rachat en vue de Thales Broadcast & Multimedia

Pour renforcer ce recentrage, Thomson vient également de passer avec la société d'électronique de défense Thales (ex-Thomson-CSF), un accord stratégique en vue d'acquérir sa division Thales Broadcast & Multimedia (TBM). Le montant de l'opération devrait être de 130 millions d'euros.

TBM fournit notamment des plates-formes pour les services de télévision sur internet, de vidéo à la demande, de télévision sur les mobiles et la télévision numérique terrestre (TNT) ainsi que des solutions de radio numériques.

«L'acquisition de TBM renforce la position de Thomson sur les marchés en forte croissance que sont la télévision sur IP, la télévision sur mobile et la télévision numérique terrestre», a déclaré Frank Dangeard.

Déjà en juillet dernier, Thomson avait mis la main sur la société rennaise Nextamp, spécialisée dans les produits et logiciels de tatouage numérique pour la vidéo sur le Net.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi