Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

STMicroelectronics va intensifier sa production en Asie

28/04/2006 17h49, par Reuters

Le numéro un européen des semi-conducteurs, le franco-italien STMicroelectronics, indique qu'il va poursuivre le déplacement de sa production en Asie pour fidéliser davantage de clients sur ses marchés clé en Chine et au Japon mais souligne que ses produits les plus technologiques seront fabriqués en Europe.

"Certaines de nos activités sont plus matures là où les coûts salariaux nous permettent de renforcer notre position face à la compétition. Nous allons transférer nos usines de wafers 6 pouces à Singapour", a déclaré le PDG du groupe, Carlo Bozotti, aux actionnaires réunis en assemblée générale.

"Nous augmentons la part de notre production en Asie et lorsque le moment sera venu, nous la déménagerons là-bas car l'Asie est le lieu naturel pour la production", a-t-il dit à Amsterdam, ville dans laquelle se trouve le siège officiel de l'entreprise.

STMicroelectronics, en cinquième place des fabricants de semi-conducteurs dans le monde derrière Intel, Samsung, Texas Instruments et Toshiba, produit un peu plus de 50% de ses puces en Asie.

Le secteur électronique progresse rapidement en Asie, particulièrement en Chine où émergent des acteurs locaux.

Interrogé au sujet des délocalisations qui font débat dans certains pays comme la France, Carlo Bozotti a rappelé que STMicroelectronics continuait d'investir dans ses usines européennes et surtout dans celles qui fabriquent des technologies de pointe.

"Plus de la moitié de nos usines de wafers 12 pouces sont situées en Europe", a-t-il fait remarquer avant d'évoquer des projets d'extension en Italie et en France.

Les circuits électroniques indispensables à la fabrication de ces puces ultra modernes sont gravés sur des galettes de silicium. Les tranches les plus larges, celles de 12 pouces, sont assemblées sur les lignes de production les plus onéreuses.

MIEUX QUE LE MARCHÉ EN 2006

Le PDG a reconnu que STMicro avait perdu des parts de marché en 2003 et 2004 mais il a indiqué que la situation s'était améliorée au cours des quatre derniers trimestres grâce à de nouveaux produits pour les magnétoscopes, les télévisions numériques et les téléphones portables.

Carlo Bozotti a de nouveau souligné qu'il s'attendait à ce que son entreprise fasse mieux que le marché en 2006.

"Cette année, le secteur des semi-conducteurs va croître de 8% environ. Notre croissance va s'établir entre 7 et 10%", a-t-il dit.

STMicro a publié ses résultats mardi et fait état d'une progression de ses ventes supérieures aux attentes, en hausse de 13,5% à 2,36 milliards de dollars, deux fois mieux que le marché selon Carlo Bozotti. Sa marge opérationnelle a également progressé et dépassé les anticipations.

Vers la fin de la séance, l'action STMicro recule de 1,85% à 14,84 euros. En 2005, le titre avait progressé de 6,35%.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi