Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Sony vise un quart du marché des reflex numériques

20/01/2006 17h44, par Reuters

Au lendemain du rachat de certains actifs de Konica Minolta Holdings, Sony a expliqué vendredi se fixer pour objectif de détenir un quart du marché des appareils photo numériques reflex (SLR).

Konica Minolta a annoncé jeudi la vente, pour un montant non précisé, d'une partie de sa division de reflex numériques à Sony dans le cadre de son retrait total du marché de la photo.

Les deux groupes avaient déjà conclu en juillet un accord de développement en commun de reflex numériques.

Sony est actuellement le deuxième constructeur mondial des appareils photo numériques derrière Canon mais il est toujours absent du segment des reflex, a priori plus lucratif.

Celui-ci, en forte croissance, reste dominé par des constructeurs d'appareils argentiques, comme Canon ou Nikon, qui bénéficient notamment de la possibilité d'utiliser d'anciens objectifs sur des boîtiers numériques.

Yutaka Nakagawa, président de la division d'imagerie numérique de Sony, a expliqué viser 20 à 25% du segment des reflex numériques et vouloir se concentrer sur les modèles relativement bon marché.

"Mais comme il y a peu d'acteurs sur ce marché, j'aimerais en prendre une part plus importante encore", a-t-il ajouté.

Sony prévoit de lancer dès l'été prochain son premier modèle utilisant le système de bagues Maxxum/Dynax de Konica Minolta, qui équipe quelque 16 millions d'objectifs vendus par ce dernier au fil des ans.

Nakagawa a confirmé que Sony prévoyait de vendre 13,5 millions d'appareils photo numériques sur l'exercice à fin mars.

Il a précisé que les reflex numériques devraient représenter à terme 20% des ventes totales d'appareils photo du groupe.

"Je ne pense que ce sera le cas dans un an. Je ne m'attends pas à une contribution aussi importante aux bénéfices dès la première année", a-t-il toutefois ajouté.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi