Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Philips tirera 6,4 milliards de la vente de ses semi-conducteurs

07/08/2006 07h32, par Silicon

Philips s'est débarrassé de ses puces. Et comme prévu, cette activité redevenue lucrative ira dans le giron des fonds d'investissement KKR, Silver Lake et AlpInvest. Rappelons que KKR s'est emparé il y a quelques semaines des PagesJaunes de France Télécom.

Philips a cédé 80,1% de son activité de semi-conducteurs pour la coquette somme de 3,4 milliards d'euros plus 4 milliards de reprise de dette. Ce qui valorise l'entreprise à 8,3 milliards d'euros.

Au final, Philips pense recevoir 6,4 milliards d'euros en cash après impôts et frais de transaction. L'opération devrait être bouclée à la fin de l'année.

Fort de ce butin, le groupe électronique diversifié redistribuera 4 milliards d'euros à ses actionnaires sous la forme de dividendes ou de rachats d'actions d'ici la fin 2007. Ce montant intègre le programme de rachat d'actions de 1,5 milliard annoncé le 17 juillet.

Philips Semiconductors est le numéro 3 européen derrière STMicro et Infineon. Il a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de l'ordre de 4,6 milliards d'euros. Il emploie 37.000 personnes.

"Avec cette transaction, nous avons presque terminé notre transition vers des activités plus stables et plus génératrices de trésorerie", a déclaré Gerard Kleisterlee, p-dg de Philips. Le groupe néerlandais est en effet désormais recentré sur les systèmes médicaux, l'éclairage, l'électroménager et l'électronique grand public.

Presque terminé en effet puisque Philips entend également se séparer de ses participations dans sa co-entreprise avec LG dans les écrans plats, LG.Philips LCD, et dans le fondeur taiwanais, TSMC.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique

A lire aussi