Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

IBM, Intel et Nokia-Siemens licencient

03/05/2007 20h45, par Silicon

Ces trois géants ont pourtant annoncé des résultats en progression. Visiblement insuffisant...

Coup sur coup, trois géants des NTIC, et pas des moindres, viennent ou vont annoncer trois plans sociaux importants malgré des résultats trimestriels satisfaisants. Commençons pas IBM qui pourrait supprimer 1.300 postes aux Etats-Unis.

Selon le Wall Street Journal, ce plan toucherait sa division services afin de réduire les coûts du géant informatique. Big Blue n'a pas encore confirmé ces chiffres mais avait déjà prévenu qu'il chercherait des solutions pour réduire ses dépenses.

Du côté d'Intel, l'information est officielle. Le premier fondeur mondial annonce la suppression de 1.000 emplois aux Etats-Unis. Le groupe va fermer une partie de son usine de Rio Rancho au Nouveau Mexique. Il s'agit de mettre fin à une ligne de production jugée dépassée. Cette usine emploie 5.000 personnes.

Enfin, selon un quotidien finlandais, Nokia Siemens serait sur le point de supprimer 3.000 postes en 3 ans. Ce plan social touchera la Finlande et l'Allemagne car certaines activités développées par la coentreprise dans ces deux pays se chevauchent, précise le Helsingin Sanomat.

La coentreprise d'équipement de réseaux télécoms détenue à parité entre l'allemand Siemens et le finlandais Nokia veut économiser 1,5 milliard d'euros par an d'ici 2010, et souhaite supprimer entre 10 et 15% de sa main d'oeuvre actuelle. Le groupe compte environ 60.000 employés.

 

Réagir sur cette actualité d'électronique

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique

A lire aussi