Retour en haut

Hausse du bénéfice et du dividende de Philips

22/01/2007 11h03, par Reuters

Hausse du bénéfice et du dividende de Philips
Philips Electronics, le numéro un européen de l'électronique grand public, publie un bénéfice net du quatrième trimestre supérieur aux attentes, porté par des éléments exceptionnels, et relève son dividende par action 2006 de 36% à 60 centimes d'euros.

Le bénéfice net du groupe néerlandais est ressorti à 680 millions d'euros pour les trois derniers mois de 2006. Les 20 analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice de 396 millions, contre 332 millions enregistrés un an auparavant.

Un taux d'imposition plus faible et une plus-value exceptionnelle supplémentaire de 129 millions d'euros tirée de la vente de son unité de microprocesseurs ont dopé le bénéfice de Philips.

Le chiffre d'affaires du groupe néerlandais est en recul à 8,128 milliards d'euros sur les trois derniers mois de 2006, contre 9,52 milliards un an plus tôt et un consensus de 8,322 milliards. Le CA a baissé après la vente en septembre dernier des activités de semi-conducteurs à des fonds de capital-investissement.

Le résultat opérationnel (Ebit) ressort à 665 millions d'euros, légèrement supérieur au consensus de 653 millions, mais inférieur aux 971 millions d'euros dégagés un an auparavant avec 141 millions d'euros d'élements exceptionnels.

L'amélioration de la performance de Philips et le relèvement de son dividende s'expliquent en partie par l'accent mis sur des activités plus stables et à plus fortes marges comme l'éclairage, les systèmes médicaux et les appareils électroménagers.

"Il s'agit de notre plus forte augmentation de dividende en 10 ans", a déclaré à la télévision CNBC le directeur général de Philips, Gerard Kleisterlee.

Eric de Graaf, analyste chez Petercam, juge que "la progression du dividence et les perspectives pour 2007 semblent positives".

Philips, premier fabricant mondial d'éclairages et l'un des trois premiers acteurs dans les équipements hospitaliers, vise toujours une progression de 5 à 6% de son chiffre d'affaires en 2007 et une marge opérationnelle (Ebitda) d'au moins 7,5%.

Philips est le troisième géant de l'électronique grand public à publier ses résultats après son concurrent sud-coréen Samsung Electronics dont le CA a progressé de 1% et l'américain General Electric qui a enregistré un bond de 11% du sien.

Le titre Philips, qui a clôturé à 29,38 euros vendredi, a gagné environ 11% depuis janvier 2006, surperformant l'indice européen des technologiques, en hausse de 4%.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi