Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Ericsson n'est pas intéressé par de grosses acquisitions

11/04/2006 18h28, par Reuters

L'équipementier télécoms suédois Ericsson n'est pas intéressé par de grosses acquisitions et va se concentrer sur le rachat de petites entreprises complémentaires, annonce Carl-Henric Svanberg, son directeur général.

"Je ne suis pas particulièrement intéressé par des grosses acquisitions", a-t-il déclaré à la presse.

Le dirigeant était interrogé sur sa stratégie de croissance externe après l'annonce de la fusion du français Alcatel et de l'américain Lucent.

L'assemblée générale des actionnaires d'Ericsson a lieu ce lundi. Carl-Henric Svanberg a mentionné les rumeurs de marché faisant état d'un intérêt d'Ericsson pour le canadien Nortel ou pour l'allemand Siemens mais a écarté ces possibilités.

"Il est peu probable que nous faisions cela", a déclaré Carl-Henric Svanberg avant d'ajouter que son groupe poursuivrait sa stratégie d'acquisitions sur de petites sociétés opérant sur le segment de la téléphonie fixe et de la voix sur IP (VOIP).

Il a également précisé que son groupe n'était pas intéressé par Juniper Networks.

"Nous n'avons pas regardé Juniper (...). Ce n'est pas pour nous une acquisition potentielle", a-t-il déclaré.

La convergence entre la téléphonie mobile et fixe est une des grandes préoccupations du secteur.

Ericsson a racheté l'équipementier britannique de téléphonie fixe Marconi pour 2,2 milliards de dollars. Selon les analystes, des sociétés comme ECI Telecom pourraient être des cibles pour le suédois ou pour son concurrent finlandais Nokia.

Svanberg a déclaré que la fusion entre Lucent et Alcatel pourrait représenter pour lui une opportunité, avec un concurrent en moins sur le marché du fixe et des clients pouvant se tourner vers d'autres fournisseurs, dont Ericsson.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi