Retour en haut

Deux robots du CNRS à la RoboCup d'Atlanta

09/07/2007 08h11, par Techno-Science

Deux robots du CNRS, dotés de grandes capacités à communiquer et à coopérer avec les humains, participeront au tournoi RoboCup at Home d'Atlanta aux Etats-Unis, du 30 juin au 10 juillet 2007. Une rencontre internationale d'envergure, qui met en valeur les applications réelles de la robotique dans notre vie quotidienne.

Il y a les robots qui nous imitent, les robots qui nous facilitent la vie, et les robots qui explorent le monde... Jour après jour, ils apprennent à interagir, à communiquer et pourquoi pas à coopérer avec les hommes... Les interactions homme-robots autonomes sont au coeur du tournoi de la ligue RoboCup at Home d'Atlanta. Deux robots du CNRS vont y participer, amenés par Peter Ford Dominey, directeur de recherche au CNRS, Laboratoire d'Etude des mécanismes cognitifs (EMC - Université Lumière Lyon2). Ces robots sont dotés de systèmes qui leur permettent de percevoir et de comprendre les langages et les actions humaines..., voire de parler, négocier et partager des plans d'action avec les hommes.

Lors du tournoi, un réel scénario de maison sera imaginé; le premier robot (Aibo ERS7) affichera ses performances visuelles et motrices pour repérer un objet, le chercher puis le rendre à un humain. Le deuxième robot (un bras Lynx6) montrera comment il peut observer puis copier les actions d'un humain en train de réaliser un empilement de blocs de jouets de modèles différents. Il est également capable de participer à un jeu coopératif à tour de rôles. Comment ? Grâce à des modèles informatiques implémentés dans les systèmes robotiques. Ces modèles simulent le comportement humain coopératif et le fonctionnement des réseaux neuronaux responsables du traitement linguistique. Les dernières avancées en neurosciences cognitives et en psychologie de développement ont permis aux chercheurs d'établir ce type de modèles inspirés des mécanismes de vision, d'action et de langage que les hommes combinent pour coopérer. Cette innovation pourra être exploitée dans le futur pour développer des robots capables d'aider à la rééducation des accidentés vasculaires, à l'hôpital comme à la maison.

Le développement de ces robots s'inscrit dans le projet "Robot Cognition Laboratory" de l'équipe Neuroscience cognitive et représentations multimodales du laboratoire EMC, en collaboration avec des industriels et des laboratoires internationaux.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi