Retour en haut

De nouvelles substances chimiques pour la fabrication d'OLED

27/02/2003 20h31, par ADIT

Le prof. Klaus Meerholz de l'institut de chimie physique de l'universite de Cologne (ouest), en collaboration avec des chercheurs de la Technische Universitat de Munich et l'entreprise Covion de Francfort/Main, a mis au point un nouvelle classe de substances chimiques permettant la fabrication par voie humide d'ecrans (displays) de tres haute resolution a base d'OLED ayant les trois couleurs de base (rouge-vert-bleu).

Le procede base sur l'utilisation de photolaque devrait, selon les dires du Prof. Meerholz, arriver tres rapidement sur le marche et pourra egalement etre utilise pour d'autres etapes dans le processus. Les diodes electroluminescentes organiques (OLED) sont considerees comme la technologie de l'avenir dans le domaine des ecrans plats et de petite taille.

La production d'OLED par voie humide presente de nombreux avantages techniques par rapport a la sublimation a vide. La classe de substances mise au point par Meerholz et ses collegues est composee de groupes lateraux d'oxetanne que les chercheurs de Covion ont integres dans des polymeres solubles et emetteurs de lumiere devenus ainsi photoreticulables. Les materiaux peuvent etre appliques en solution et ensuite durcis par un rayonnement UV durant lequel les groupes d'oxetanne reagissent ensemble.

Aux endroits eclaires se forment des reseaux indissolubles. La puissance de ces polymeres est comparable avec les polymeres lumineux deja connus chez Covion.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi