Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

La téléphonie mobile accessible à des milliards de personnes grâce aux énergies renouvelables

17/12/2008 13h21, par PR Newswire

STOCKHOLM, December 15 /PRNewswire/ -- La société Ericsson (code NASDAQ : ERIC), premier fournisseur mondial d'équipements et de services de télécommunications, estime que le nombre d'abonnés au téléphone portable dans le monde passera de 3,7 milliards à 6,5 milliards d'ici 2013. Près de 90% de la croissance devrait venir du développement de marchés dans lesquels plus de la moitié de la population vit en dehors des villes. Or, pour pouvoir construire des réseaux mobiles dans des zones rurales sans énergie ou avec des infrastructures énergétiques peu fiables, il faut d'abord résoudre le défi de l'énergie.

Pour accéder au communiqué de presse multimédia, veuillez cliquer ici : http://www.prnewswire.com/mnr/ericsson/35990/

Alors que la téléphonie mobile touche des milliards de nouveaux abonnés, certaines zones du monde qui n'ont jamais eu accès à des services de communication feront bientôt partie de la société en réseau. L'accès fiable à des sources d'énergie rentables constitue depuis longtemps un obstacle pour les opérateurs de télécommunications qui souhaitent offrir leurs services en dehors des zones denses de population. La construction de réseaux électriques est non seulement rédhibitoire en terme de coûts, mais souvent impossible à cause de contraintes géographiques et environnementales.

Ericsson, dont la technologie a déjà permis d'accéder à la téléphonie mobile à des milliards de personnes, relève ce défi grâce en combinant l'utilisation de produits efficaces en termes d'énergie et un effort tout particulier sur l'optimisation énergétique des réseaux. Cela permet aux opérateurs de télécommunications de développer et d'offrir des services de communication abordables et viables dans les marchés émergents, tout en étant rentable pour les opérateurs.

L'énergie éolienne est un exemple de source d'énergie alternative utilisée pour faire fonctionner les réseaux mobiles situés en dehors des réseaux électriques. En 2007, Ericsson a également recouru aux biocarburants comme autre source d'énergie alternative. En l'an 2000 enfin, Ericsson était le premier acteur de l'industrie des télécommunications à déployer une solution solaire pour faire fonctionner le réseau mobile d'un opérateur marocain.

"Pour Ericsson, il est capital d'être à la pointe de l'innovation pour conserver notre position de leader sur le marché", note Ulf Ewaldsson, Vice Président et Directeur Solutions Radio chez Ericsson. "Je suis, évidemment, fier de faire partie d'une entreprise à qui l'on doit des technologies comme le Bluetooth, qui a su imposer le standard de technologie mobile GSM que la moitié de la population mondiale utilise aujourd'hui pour téléphoner, et qui mène activement le développement de la communication mobile de quatrième génération. Mais il faut aussi garder à l'esprit comment gérer les réseaux mobiles afin que chacun d'entre nous puisse avoir accès à des services de communication, que vous viviez dans une grande ville développée ou dans un village éloigné d'un pays aux infrastructures faibles."

Etant donné que les dépenses liées à l'énergie, comme le coût du gazole, peuvent représenter jusqu'à 50 pour cent du coût total d'exploitation du réseau dans certains marchés, l'étape suivant la mise en place de l'infrastructure consiste précisément à garantir des opérations quotidiennes rentables.

"Par exemple, pour pouvoir fournir la téléphonie mobile aux milliards de personnes vivant en dehors des villes, nous nous appuyons sur une solution hybride unique où nous utilisons des batteries sous-marines qui peuvent être rechargées constamment pour alimenter un réseau mobile", indique Ulf Ewaldsson. "Cette solution nous fait économiser environ 10 000 litres de gazole par site radio et par an, ce qui représente 40 à 50 pour cent des besoins en gazole. Pour un réseau mobile comprenant des centaines ou des milliers de sites radio fonctionnant au gasoil, ce sont d'énormes quantités de carburant qui sont ainsi économisées."

Le développement de solutions écologiques pour construire et alimenter des réseaux mobiles est fondamental pour pouvoir toucher des milliards de personnes qui n'ont jamais eu auparavant accès à des services de communication. Enfin les avantages des solutions écologiques sont doubles : non seulement les opérateurs de télécommunications peuvent construire et exploiter des réseaux mobiles à moindre coût, mais l'environnement y gagne aussi avec moins de combustible fossile consommé pour les faire fonctionner.

Remarque aux rédacteurs :

Photos sur les sources d'énergies alternatives : http://www.ericsson.com/ericsson/press/photos/alternative_energy.shtml

Le contenu multimédia standard de Ericsson est disponible dans la banque d'images vidéo : http://www.ericsson.com/broadcast_room

Ericsson est le premier fournisseur mondial de technologies et de services aux opérateurs de télécommunications. Numéro un sur le marché des technologies mobiles 2G et 3G, Ericsson fournit des services de communication et gère des réseaux qui desservent plus de 195 millions d'abonnés. Le portefeuille de l'entreprise comprend des infrastructures de réseaux fixes et mobiles, et des solutions large bande et multimédia pour les opérateurs, les entreprises et les développeurs. La joint venture entre Sony et Ericsson fournit aux consommateurs des terminaux portables riches en fonctionnalités.

Présent dans 175 pays, Ericsson propose à ses clients des solutions technologiques innovantes et durables répondant à sa vision de <>. Ses 70 000 employés ont réalisé un chiffre d'affaires de 27,9 milliards de dollars (188 milliards de couronnes SEK) en 2007. Créé en 1876 et ayant son siège social à Stockholm, en Suède, Ericsson est côté à la bourse de Stockholm OMX et la bourse américaine NASDAQ.

Pour de plus amples informations, merci de consulter les pages http://www.ericsson.com ou http://www.ericsson.mobi.

Pour de plus amples informations, merci de contacter : Relations Media Ericsson, Téléphone +46-10-719-69-92, E-mail : [email protected]

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

29/04/2017 09h12 : Avec son convertisseur numérique/analogique en technologie 28 nm, Analog Devices établit de nouveaux critère...
28/04/2017 07h54 : Au salon PCIM 2017, Analog Devices présentera des solutions de commande de moteur et de contrôle processus a...
25/04/2017 18h56 : Les nouveaux accéléromètres MEMS d’Analog Devices affichent un niveau de bruit exceptionnel pour les applica...
24/04/2017 19h18 : Convertisseur Silent Switcher, abaisseur, synchrone, 65V, 8A en sortie, rendement de 94% à 2MHz et très bas ...
21/04/2017 14h35 : CAN 18bits, octuple, à étages tampons d’entrée de l’ordre du picoampère, réduisant la taille de la réalisati...
21/04/2017 14h33 : Contrôleur en mode courant, élévateur, flyback & SEPIC, No RSENSE, large plage de tension d’entrée, fonction...
20/04/2017 14h07 : Plus d’1 million de visites en mars 2017 sur la plateforme TraceParts
12/04/2017 19h28 : Analog Devices et Renesas Electronics améliorent les applications d’assistance avancée à la conduite (ADAS) !
12/04/2017 10h30 : TraceParts publie les chiffres clés sur l’utilisation des produits de transmission de puissance dans les pro...
06/04/2017 07h44 : AN SAR 32bits avec une linéarité de 0,5ppm procurant une gamme dynamique de 148dB
04/04/2017 20h10 : LG Display présente les tout derniers produits d'éclairage OLED lors de l'Euroluce 2017 à Milan
25/03/2017 12h25 : Avec sa nouvelle série de contrôleurs d’alimentation intégrés et isolés, Analog Devices simplifie la concept...

Actualité électronique