Retour en haut

Mini récepteur ondes moyennes

Description du montage

Le débours nécessaire pour la réalisation d'un récepteur aussi simple est minime. Le circuit ne comprend que peu de composants ; il se prête très bien à une grande miniaturisation. Bien qu'il puisse tenir facilement dans une poche, sa sensibilité permet de capter les stations situées à proximité sans qu'il soit nécessaire de le raccorder à une prise de terre ou à une antenne extérieure.

Le fonctionnement du récepteur est très simple. Le transistor T1 fonctionne en ampli HF et détecteur à réaction. Le potentiomètre P1 permet de doser le taux de réaction et détermine ainsi la sensibilité du récepteur. Bien que la base de T1 soit reliée directement au circuit accordé LI/CI (et non par l'intermédiaire d'un enroulement de couplage), l'impédance présentée par le transistor est suffisamment élevée pour n'amortir que légèrement le circuit résonnant. Lorsqu'on arrive aux fréquences élevées des ondes moyennes, le gain en courant de T1 diminue ; mais comme son impédance d'entrée augmente simultanément, le gain de l'étage reste sensiblement égal sur toute la gamme. Cela permet d'ajuster P1 une fois pour toutes.

La détection s'effectue au collecteur de T1 ; la composante HF du signal redressé est éliminée par C3. T2 amplifie ensuite le signal BF qui est appliqué à un écouteur d'impédance supérieure ou égale à 10 k (par exemple un modèle piézo).

 

Réalisation du montage électronique

Le récepteur est monté sur un circuit imprimé de très petite taille. L1 doit être montée très près du circuit afin d'éviter tout problème d'instabilité. Ceux qui désirent miniaturiser le récepteur au maximum pourront choisir un barreau de ferrite plus petit et augmenter le nombre de spires du bobinage afin d'obtenir la même inductance. Cependant, si l'antenne ferrite est très petite, on pourra être amené à ajouter une antenne extérieure que l'on pourra raccorder à l'extrémité supérieure de L1 à travers un condensateur de 4,7 pF.

L1 comprend 65 spires de fils émaillé de 0,2 mm de diamètre bobinées sur un ferrite de l00 mm de long et l0 mm de diamètre. La prise sera raccordée à 5 spires du côté 'froid' du bobinage.

C 1 est un condensateur variable miniature à diélectrique solide ; si l'on désire recevoir une seule station, on peut le remplacer par un condensateur fixe dont la valeur sera légèrement inférieure à celle nécessaire pour l'accord, monté en parallèle avec un condensateur ajustable de 4-60 pF. Cette disposition permet de réduire encore la taille du récepteur.

La consommation très faible (environ 1 mA) permet de le faire fonctionner pendant plusieurs mois avec une pile miniature de 9 V.

 

Montage Mini récepteur ondes moyennes

montage Mini récepteur ondes moyennes

 

Liste des composants

  • Résistance :
    • R1 = 1M
    • R2 = 39k
    • R3 = 6,8k
    • R4 = 2,2k
    • P1 = potentiomètre de 1k
  • Condensateur :
    • C1 = condensateur variable de 500p
    • C2 = 100n
    • C3 = 470p
    • C4, C5 = 4,7µ / 6V
  • Divers :
    • T1, T2 = BC 549C
    • L1 = bobinage d’accord (voir texte)

Réagir sur ce montage d'électronique

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique