Retour en haut

Fréquencemètre Analogique

Ce circuit de fréquencemètre comporte six gammes : 100 Hz, 1 kHz, 10 kHz, 100 kHz, 1 MHz et 10 MHz. La commutation d’un calibre à l’autre s’effectue automatiquement et l'affichage est analogique. Le signal d'entrée est d'abord amplifié au niveau TTL par IC1, T2 et N1 et il est alors envoyé sur une série de diviseurs à décade (IC3… IC7). Par conséquent, on peut disposer d'un signal dont la fréquence se situe entre 10 Hz et 100 Hz soit en sortie de N1, soit en sortie de l'un des compteurs à décade (à condition qu'un signal ayant une fréquence comprise entre 10 Hz et 10 MHz soit appliqué à l'entrée du fréquencemètre). La section analogique du circuit (MMV1, l'appareil de mesure à cadre mobile et les composants associés) est conçue pour entraîner une déviation pleine échelle pour un signal d'entrée de 100 Hz.

Un multiplexeur, IC8, sélectionne la sortie du diviseur approprié. Le multiplexeur reçoit les impulsions d'horloge provenant du compteur IC10. Chacun des signaux d'entrée est à tour de rôle dirigé vers la sortie, pour des signaux dont la fréquence est inférieure à 10 Hz ou supérieure à 100 Hz. Si la fréquence est inférieure à 10 Hz, elle est alors trop basse pour maintenir le monostable MMV2 dans l'état déclenché, faisant ainsi que l'oscillateur constitué par N2 se met à fonctionner et que les impulsions d'horloge sont envoyées au multiplexeur via IC10. Si par ailleurs la fréquence du signal de sortie est supérieure à 100 Hz, MMV1 demeure déclenché en permanence et MMV2 ne reçoit donc plus d'impulsions de déclenchement.

Ce monostable se remet donc à zéro, faisant en sorte que l'oscillateur se trouve validé et que le multiplexeur continue à scruter ses entrées. C'est seulement quand la fréquence de sortie du multiplexeur se situe entre 10 Hz et 100 Hz que l'oscillateur s'arrête, car MMV1 n'est pas déclenché suffisamment pour maintenir MMV2 dans l'état déclenché. L'arrêt de l'oscillateur, a pour effet de stopper à son tour le multiplexeur sur l'entrée qui délivrait le signal de fréquence appropriée. Les LED D5... D10 donnent une indication du calibre sélectionné.

Pour calibrer l'appareil, P3 et P4 doivent être initialement placés à mi-course, tandis que P1 et P2 sont ajustés respectivement à leur résistance maximale et minimale. Un signal de 100 Hz (d'une amplitude supérieure à 1 V) est injecté à l'entrée du circuit et P3 est ajusté de manière que le multiplexeur commence à scruter ses entrées. On peut s'en assurer en constatant que les LED s'allument à tour de rôle. P2 est alors réglé pour que la LED du calibre 100 Hz (D5) s'allume. P1 est ensuite ajusté pour la pleine échelle sur l'indicateur. Enfin, le circuit peut être ajusté pour une sensibilité maximale d'entrée (environ 10 mV) au moyen de P4.

Le schéma de montage

Fréquencemètre Analogique

Réagir sur ce montage d'électronique

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique