Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.
Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 45
  1. #1
    soucou
    Invité

    Par défaut help résolution d'un exo

    Voilà, je désire un peu m'inicier avant la rentrée et je bloque à un exos.
    Voilà l'exo :


    Et le problème je sais pas réssoudre ce qu'y est encadré en jaune pour le reste aucun problème.

    Merci

  2. # ADS
    Circuit advertisement
     

  3. #2
    jack
    Invité

    Par défaut

    salut,

    je ne vais pas te résoudre ton exercice mais te donner des pistes.

    Tu as calculé I3, donc tu peux en déduire I4 et par conséquent Ucm puisque R4 est donnée.

    Connaissant Ubm et Ucm tu en déduis Ubc. Comme tu connais I3, tu peux en déduire R3.

    Bon courage.

    A+

  4. #3
    soucou
    Invité

    Par défaut

    En fait I3=I4 car pour I4, 2.5/50 = 0.05 A mais l'intensité traversant I4 < I3 puis-que il a d'abord été traversé par une résistance non ???

    Bon le seul problème maintenant est de démontré que I3=I4 (ou trouver I4 au poins), (je peux pas utiliser la loi des noeuds puisqu'il n'y a que deux connexteurs en C)

    Quellle est la relation montrant I3=I4 (si il y en a une) ???

    Merci

  5. #4
    soucou
    Invité

    Par défaut

    Juste une petite question :


    Pour l'exemple, j'ai rajouté une résistance (R5 en vert foncée) et je voudrais savoir si pour indiquer le potentiel éléctrique je doit opter pour une flêche pointant vers la guauche (jaune) ou vers la droite (rouge)...

    J'ai pas très très bien compris cette notation.

    Merci de m'expliquer le pourquoi du comment...

  6. #5
    Xiantia
    Invité

    Par défaut

    slt :

    ROUGE.

    le potentiel est inverce au courant

    Bye

  7. #6
    jack
    Invité

    Par défaut

    En fait I3=I4 car pour I4, 2.5/50 = 0.05 A mais l'intensité traversant I4 < I3 puis-que il a d'abord été traversé par une résistance non ???
    Non! R3 et R4 sont en série, donc I3=I4.

    Bon le seul problème maintenant est de démontré que I3=I4 (ou trouver I4 au poins), (je peux pas utiliser la loi des noeuds puisqu'il n'y a que deux connexteurs en C)
    Ben si! Au point C on a un courant qui entre et un qui sort du noeud. Ils sont donc égaux.

    Le fléchage des tensions permet d'appliquer la loi des mailles. Le sens de la flèches est très important puisqu'il va permettre de définir la polarité (le signe) de la tension.
    Le plus simple est effectivement de diriger cette flèche dans le sens opposé à celui de la flèche du courant. Dans ce cas, si le courant est positif à un moment, alors la tension aussi.
    On peut expliquer de la manière suivante: le courant circulant à droite et à gauche de la résistance R5 est le même. Par contre pas la tension: le potentiel où entre le courant dans R5 est plus élévé que celui de sortie du courant. Et comme par convention une tension est positive si la flèche est dirigée vers le potentiel le plus élevé ...

    A+

  8. #7
    soucou
    Invité

    Par défaut

    En fait I3=I4 car pour I4, 2.5/50 = 0.05 A mais l'intensité traversant I4 < I3 puis-que il a d'abord été traversé par une résistance non ???
    J'ai effictivement répondu un peu vite.
    >>> Donc, pour la loi des noeuds, deux connecteurs suffissent.

    Le plus simple est effectivement de diriger cette flèche dans le sens opposé à celui de la flèche du courant. Dans ce cas, si le courant est positif à un moment, alors la tension aussi
    >>> En convention récepteur ???

    le potentiel où entre le courant dans R5 est plus élévé que celui de sortie du courant
    Alors, le schéma ci-dessous serait-il faussé (tension Udc) ??? (c'est tiré d'un cours), Ou est ce que les pointes des flêches doivent être orientés vers le + en haut du demi-cercle avec une pointe.


    Dans ce cas la flêche Udc indiquerai un potentiel négatif ???

    D'après le cours la relation de la loi des mailles D,A,B,C,D est Uad-Uab-Ubc+Udc=0, or ça devrait pas plutôt être cette relation: Uad-Uab-Ubc-Udc=0

    Merci Enormément, ça m'aide beaucoup... C'est defois dure d'apprendre pendant les vacances mais bon ça m'intérresse.

  9. #8
    jack
    Invité

    Par défaut

    dans le cas de ton dernier schéma, il est assez simple de déterminer le signe de la tension Udc. Mais dans des cas plus complexes c'est beaucoup moins évident. Dans ce cas on flèche dans le sens qu'on veut et à la fin on trouvera un résultat positif ou négatif selon le sens choisi.

    Par exemple dans le cas de ton schéma, Udc sera négative. Si tu avais fléché dans l'autre sens tu aurais trouvé Ucd positive. Bref, on retombe bien sur nos pieds. Avec des valeurs, Udc = -2V par exemple est équivalent à Ucd = 2V.

    D'après le cours la relation de la loi des mailles D,A,B,C,D est Uad-Uab-Ubc+Udc=0, or ça devrait pas plutôt être cette relation: Uad-Uab-Ubc-Udc=0
    Je confirme: Uad-Uab-Ubc+Udc=0.

    Ne confonds pas orientation arbitraire des flèches et polarité réelle des tensions.

    A+

  10. #9
    soucou
    Invité

    Par défaut

    Cool, je commence à comprendre , mais ça m'étonne un peu car dans un circuit en série la tension au borne de chaque dipôle (résistance) devrait être la même ???

    C'est à dire si Uad=6V alors Uab=Ubc=Udc (enfin plutôt Ucd)=2V non ???, donc dans ce cas ça serait impossible que Udc=-2V car 2V/=/-2V (différent) non ???

    Mais comment ce fait-il que la fleche Udc du dernier schéma est opposée à la flêche rouge au borne de la résistance R5 de l'avant dernier schéma ???

    Et, qu'est ce qui différe de la polarité réelle avec l'orientation arbritraire, quand utilise t-on plutôt l'un que l'autre pour reprenter les tensions électriques ???

    Merci énormmément... @+++

  11. #10
    jack
    Invité

    Par défaut

    je vois que tu ne baisses pas le bras, bravo!

    mais ça m'étonne un peu car dans un circuit en série la tension au borne de chaque dipôle (résistance) devrait être la même ???
    Non, dans un circuit série, seul le courant est identique, pas les tensions. La preuve avec deux résistances en série: la tension aux bornes d'une résistance est donnée par la loi d'ohm U=R*I, et comme I est identique, la tension est proportinnelle dans ce cas à la résistance.

    Et, qu'est ce qui différe de la polarité réelle avec l'orientation arbritraire, quand utilise t-on plutôt l'un que l'autre pour reprenter les tensions électriques ???
    A priori, lorsque tu veux calculer la tension aux bornes de R5, tu ne connais ni son amplitude ni son signe. Pour la calculer, tu vas utiliser la loi des mailles: il va donc falloir mettre une flèche, mais dans quel sens? Hé bien tu vas en orienter une arbitrairement puisque tu ne la connais pas.
    Ensuite tu effectues le calcul: si le résultat est négatif, c'est que ta flèche est dirigée vers le potentiel le plus faible (elle est à l'envers si tu veux). Mais au bout du compte tu connaîtras donc parfaitement son signe.

    Pour t'en convaincre, mets la flèche aux bornes de R5 dans l'autre sens et refais les calculs: tu trouveras la même amplitude mais le signe sera opposé à celui du calcul précédent.

    J'espère que c'était un peu plus clair. Ne te désespère pas on est tous passés par là.

    A+[/code]

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Forum électronique
Ce forum électronique a pour but d'aider les électroniciens ou non dans leur réparation, leur dépannage mais aussi tout simplement pour la réalisation d'un montage électronique
Suivez-nous