Retour en haut
Nous contacter Suivez-nous

Dossier d'électronique

Comment choisir le bon câble coaxial

Procéder à un câblage correct est essentiel, que ce soit pour l'assemblage d'un ordinateur, d'un home cinéma ou de toute autre installation électronique. Cela est particulièrement avéré pour la conception d'un projet électronique complexe, tel qu'un centre multimédia ou un home cinéma. Un bon câblage est gage de réussite. Les câbles coaxiaux sont présentés comme le meilleur système de câblage pour les applications de communication et de transfert de données. Toutefois, compte tenu du nombre impressionnant de câbles coaxiaux disponibles sur le marché, il est important de savoir quel type de câble choisir et pour quelle installation.

 

 

Structure d'un câble coaxial

Un câble coaxial désigne généralement un câble de cuivre central unique plein (fil), entouré d'un isolant. L'isolant est lui-même entouré d'un matériau conducteur maillé ou de type feuille tressée. L'isolant sert à séparer la tresse du câble principal en cuivre et bénéficie de propriétés diélectriques. La nature diélectrique du câble joue un grand rôle au niveau des performances et de la conductivité de ce dernier. Pour finir, l'ensemble est recouvert d'une gaine isolante pour protéger le câble des tensions extérieures, de la poussière et des interférences. Les transmissions de données passent le plus souvent par le fil de cuivre central, tandis que le câblage tressé fait office de mise à la terre.

 

 

Valeur de l'impédance

Le facteur principal qui détermine la nature d'un câble coaxial réside dans son impédance. L'impédance correspond au taux de transfert de puissance et d'atténuation que le câble peut atteindre par rapport à sa longueur. Il est crucial que le niveau d'impédance soit le même aux deux extrémités du câble pour des performances et une utilisation optimales.

On distingue trois valeurs courantes standard d'impédance pour les câbles coaxiaux : 50 ohms, 75 ohms et 100 ohms. Les câbles coaxiaux de 50 ohms et de 75 ohms sont les plus répandus. Le meilleur niveau de perte se situe entre 52 et 64 ohms. La meilleure gestion de la puissance est atteinte à 30 ohms. Choisir le câble coaxial le plus adapté à l'utilisation prévue est donc très important.

Les câbles coaxiaux ont également des limitations quant à leurs longueurs maximales. Les câbles de type RG59/U offrent la plus petite longueur, soit 228 mètres maximum, alors que les câbles coaxiaux de type RG11/U peuvent atteindre jusqu'à 457 mètres.

 

De quel câble coaxial avez-vous besoin ?

Afin d'obtenir les meilleures performances de vos appareils, il faut choisir les bons câbles coaxiaux. Voici quelques exemples d'applications et d'usages des câbles coaxiaux aujourd'hui disponibles sur le marché :

1.         RG-59 : le câble coaxial RG-59 est un câble fin et de faible qualité. Presque tous les câbles coaxiaux ont la même apparence. Le câble RG-59 est très sensible aux interférences (ondes électromagnétiques ou radio, par exemple). Ce modèle est donc fait pour être utilisé en tant que câble de base. Il n'est pas adapté à d'autres applications, sauf peut-être pour les services de télévision basiques.

2.         RG-6 : ce câble offre une meilleure qualité, ainsi qu'un blindage bien plus efficace. Il convient donc à un plus grand nombre d'applications, telle qu'une connexion entre une antenne parabolique et un décodeur, par exemple. Ce câble est parfait pour l'application mentionnée ci-dessus car il fonctionne efficacement au-dessus de 50 Hz.

3.         RG-8 : ce câble est doté d'une valeur d'impédance de 50 ohms et convient aux applications telles que la radio amateur ou les options HF.

4.         RG-174 : ce câble obtient la meilleure note grâce à sa flexibilité et à son impédance de 50 ohms. Il est fréquemment utilisé comme amorce pour les antennes Wi-Fi (Wireless Fidelity). Toutefois, il affiche un taux de perte élevé. Il n'est donc pas recommandé de l'utiliser pour d'autres applications.

5.         H155 : ce câble offre un taux de perte faible. Il est idéal pour les applications à hautes fréquences radio comme les communications par radio ou la radio amateur.

 

Connecteurs

Les câbles coaxiaux prennent en charge des vitesses de transfert de données de 10 à 100 Mo/s (mégaoctets par seconde) et peuvent être équipés de plusieurs types de connecteurs. Les connecteurs les plus répandus sont ceux de type UHF, BNC et N.

Les connecteurs UHF (Ultra High Frequency), comme leur nom l'indique, sont optimisés pour les applications à hautes fréquences radio. La fiche porte la dénomination « PL259 » et la prise « SO239 ». Ce connecteur convient aux applications à faible perte et est compatible avec des mécanismes de montage à vis filetée pour une installation facilitée. En revanche, ce câble offre des taux d'impédance relativement instables. C'est pourquoi il n'est utilisé que dans des applications comme les systèmes de sonorisation, la radio CB ou la radio amateur.

Le modèle BNC est un connecteur mâle doté d'une bague rotative pour sécuriser la fixation à sa base. Ce connecteur convient aux câbles coaxiaux offrant une valeur d'impédance comprise entre 50 et 75 ohms. Ce modèle est proposé en version droite ou à angle afin de s'adapter à une multitude de situations.

Le connecteur de type N offre de hautes performances pour une utilisation dans des applications RF (la diffusion, les communications, etc.). Tout comme le modèle BNC, ce connecteur est disponible avec des valeurs d'impédance de 50 et 75 ohms. Ces connecteurs ont été conçus de façon à ce que ces deux modèles puissent être différenciés. Les connecteurs peuvent supporter une puissance élevée et le câble a été optimisé pour un fonctionnement allant jusqu'à 11 GHz.

 

Conclusion

Optez pour des câbles coaxiaux lorsque vous souhaitez entreprendre des projets de transfert de données ou de communications. Au vu du nombre de modèles disponibles, considérez bien les besoins de vos applications et choisissez en conséquence le câble qui conviendra le mieux à l'utilisation que vous en ferez. À elle seule, la valeur d'impédance peut suffire à faire de votre projet une réussite ou un échec. Déterminez d'abord l'application dans laquelle vous utiliserez votre câble et faites votre choix en fonction des modèles de câble, des descriptions et des cas de figure mentionnés ci-dessus.

Réagir sur ce dossier d'électronique

A lire aussi

Actualité électronique

Suivez-nous !

©2001-2019 lelectronique.com par Tours'nCréa - Tous droits de reproduction et de représentation réservés

Partenaires : Choisir aspirateur | Jeremy Express Plomberie Paris