Retour en haut

Lu dans la presse

PARTARGER CET ARTICLE :

Signalement de contrôleurs : le Sénat ne veut pas d?amendes pour les « fraudeurs 2.0 »

29/01/2016 10h33, par PCInpact.com

Les sénateurs ont rejeté hier l’amendement qui visait à punir de deux mois de prison et de 3 750 euros d’amende les individus qui signalent la présence de contrôleurs RATP ou SNCF, notamment à l’aide des réseaux sociaux. Le texte repart désormais à l’Assemblée nationale.

Lire l'actualité / En savoir plus 

Actualité électronique