Retour en haut

Lu dans la presse

PARTARGER CET ARTICLE :

Pourquoi la justice a relaxé les membres du groupe Facebook anti-radars

30/11/2015 16h30, par PCInpact.com

À l’appui de la décision rendue le 21 septembre dernier par la cour d’appel de Montpellier, Next INpact revient aujourd’hui sur la relaxe générale prononcée dans le cadre de l’affaire du groupe Facebook « qui te dit où est la police en Aveyron ».

Lire l'actualité / En savoir plus 

Actualité électronique