Retour en haut

Bientôt un délit pour la « promotion » des rodéos urbains, notamment sur les réseaux sociaux

30/07/2018 17h13, par PCInpact.com

En vertu d’une proposition de loi adoptée la semaine dernière par le Sénat, le fait d’inciter à participer à des « rodéos motorisés » sera bientôt passible de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende. Des peines identiques attendent ceux qui feront la simple « promotion » de ces rassemblements, notamment via les réseaux sociaux.

Lire l'actualité / En savoir plus 

A lire aussi

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique