Retour en haut

Universal Robots exposera au salon Smart Industries ses dernières applications de cobotique industrielle autour de sa gamme e-Series

14/02/2019 10h44, par Universal Robots

Universal Robots exposera au salon Smart Industries ses dernières applications de cobotique industrielle autour de sa gamme e-Series

Le Groupe Jacquemet témoignera de son expérience d’intégration de cobots Universal Robots lors de la table ronde « Cobots/Robots fixes/Robots mobiles... Comment les intégrer ? ».

Du 05 au 08 mars 2019, Universal Robots, fabricant danois de robots légers et pionnier du secteur de la robotique collaborative au niveau mondial, sera présent au salon Smart Industries à Lyon. Sur son stand n°4L82, y seront présentés la nouvelle gamme e-Series et son tout nouveau Application Builder.

Pas moins de huit cobots de sa nouvelle gamme e-Series (modèles UR3, UR5 et UR10) mettront en scène différentes applications, s’appuyant sur les solutions des partenaires de l’écosystème Universal Robots+ (caméra de vision, pinces…). Les cobots sont éligibles au nouveau dispositif de suramortissement dédié aux PME.

Ce sera l’occasion de découvrir Application Builder, nouvel outil de création d’application qui guide étape par étape l’utilisateur tout au long du processus de développement, l’aidant à optimiser les coûts et les rendements. Du choix des accessoires à la définition des compétences d’utilisation nécessaires, l’Application Builder est en accord avec la volonté d’Universal Robots : celle de démocratiser et de faciliter l’utilisation des cobots.


 
Le suramortissement, un dispositif clé pour les PME

Les équipements de robotique collaborative sont concernés par ce dispositif. Réservé aux PME, il leur offre ainsi les moyens d’améliorer et de rénover leurs équipements industriels afin de rendre leurs ateliers de production plus compétitifs et flexibles. 
 
« Smart Industries est l’opportunité de présenter de nouvelles applications en France. Cette année, toutes les applications en démonstration seront basées sur notre nouvelle gamme e-Series et de nouveaux partenaires Universal Robots+. Le suramortissement sera aussi un thème important car c’est un vrai coup de pouce donné aux PME. Nous aurons à cœur de les sensibiliser et de les aider à identifier leurs besoins pour qu’elles puissent rapidement en bénéficier », indique Adrien Poinssot, Directeur commercial France.


 
Un client historique français d’Universal Robots témoigne 

Le Groupe Jacquemet, spécialisé dans le travail du fil métallique, témoignera de son expérience d’automatisation collaborative lors de la table ronde « Cobots/Robots fixes/Robots mobiles... Comment les intégrer ? », le 06 mars à 15h, espace conférences 2, hall 4.2.

« Nous sommes ravis qu’un client historique d’Universal Robots témoigne sur le salon. Le Groupe Jacquemet a intégré son premier robot en 2012 pour augmenter sa productivité et prendre en charge les tâches les plus répétitives. Ils ont choisi les robots Universal Robots pour leur facilité de programmation. Aujourd’hui, l’entreprise compte six cobots Universal Robots, utilisés pour des opérations de conditionnement, du transfert et de la reprise de pièce. Une expérience significative qui, je pense, éclairera d’autres PME-PMI dans leur démarche », indique Adrien Poinssot, Directeur commercial France.
 
Le groupe Jacquemet est spécialisé dans le travail du fil métallique. Disposant de cinq sites de production dont quatre en France et un en Roumanie, il emploie 120 collaborateurs dans le monde et réalise un chiffre d’affaires de 16,9 millions d’euros. L’essentiel de ses machines sont des cintreuses et des presses.


 
À propos d’Universal Robots

Universal Robots a été co-créée en 2005 par Esben Østergaard, CTO d’Universal Robots et lauréat 2018 du prix Engelberger – qui voulait rendre la technologie robotique accessible à tous en développant des petits robots flexibles, facilement programmables et peu coûteux, avec lesquels il serait possible de collaborer en toute sécurité. Depuis le lancement du premier robot collaboratif (cobot) en 2008, l’entreprise a connu une croissance importante à travers le monde avec la vente de son cobot facile à utiliser. L’entreprise, détenue par l’américain Teradyne Inc basé à Boston, a son siège à Odense au Danemark et dispose de succursales et bureaux en régions ainsi qu’aux États-Unis, en Allemagne, Espagne, Italie, République-Tchèque, Turquie, Chine, Inde, Singapour, Japon, Corée du sud, Taiwan et Mexique. En 2017, Universal Robots réalisait un chiffre d'affaires de 170 millions USD. 

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

08/07/2019 16h30 : Analog Devices et First Sensor développent des solutions de détection LIDAR en vue d’accélérer l’avènement d...
03/07/2019 07h29 : La vitrine tactile : un atout de taille pour une campagne marketing réussie
26/06/2019 20h41 : Les connecteurs d’Amphenol Socapex accessibles depuis la bibliothèque de contenu CAO 3D TraceParts
11/06/2019 11h52 : Avec sa nouvelle plateforme de conversion RF multivoies à signaux mixtes, Analog Devices permet aux opérateu...
03/06/2019 15h20 : Analog Devices annonce une solution révolutionnaire pour accélérer l'infrastructure réseau sans fil 5G à ond...
28/05/2019 20h18 : Analog Devices annonce un nouveau circuit frontal analogique associant les fonctions de mesure d'impédance e...
16/05/2019 07h42 : Sepro Group et Universal Robots annoncent un nouveau partenariat dans le domaine de la cobotique
02/05/2019 19h16 : WeAreCOBOTS, le premier congrès sur la robotique collaborative organisé en Espagne et inauguré par Universal...
30/04/2019 19h11 : Analog Devices annonce la nomination de Dan Leibholz au poste de directeur technique (CTO)
25/04/2019 18h10 : TraceParts atteint un nouveau record avec 3,5 millions d'utilisateurs enregistrés
24/04/2019 17h42 : PCIM 2019 : Analog Devices présente ses toutes dernières solutions de conversion d’énergie et de gestion de ...
18/04/2019 13h53 : TraceParts apporte son soutien à l’université de Stanford pour un projet de recherche portant sur la convers...

Actualité électronique

A lire aussi