Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Une imprimante réalisant des circuits électroniques organiques

11/10/2007 08h30, par Techno-Science

Toshiba a développé une technologie permettant d'imprimer de la matière organique à très haute viscosité sur n'importe quel support. Ceci permet de tracer des circuits avec une haute précision. Les applications principales sont les OLED (diodes électroluminescentes organiques) et les cellules photovoltaïques organiques. Toshiba vise une mise en application dans 5 ans.

L'entreprise a réalisé une impression par ultrasons, remédiant ainsi à l'utilisation de buses qui ne peuvent injecter de liquides trop visqueux. Expérimentalement, Toshiba est parvenu à imprimer des gouttes de 70 micromètres de diamètre contenant de la résine ou du phosphore sur une DEL bleue pour obtenir une DEL blanche. La luminescence obtenue était uniforme.

Ce nouveau procédé d'impression n'est réalisable actuellement que sur un seul élément à la fois. Toshiba travaille sur l'alignement d'éléments en parallèle afin d'étendre cette technologie à de plus grandes surfaces. Le groupe compte aussi développer l'impression de circuits conducteurs.

L'électronique organique est caractérisée par la faible épaisseur et la légèreté de ses éléments (OLED, cellule photovoltaïque organique, papier électronique) et son marché est estimé de 20 à 40 milliards d'euros en 2015. Le développement de meilleures technologies d'impression devient alors indispensable à une production de masse peu coûteuse.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi