Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Un robot pour la détection des bombes nucléaires

17/11/2004 13h12, par ADIT

Le robot "antiterroriste" mobile créé au Centre scientifique d'État "Institut central de recherches scientifiques et de constructions en robotique et cybernétique" de Saint-Pétersbourg est capable d'assurer automatiquement la détection et l'éradication de n'importe quelle source de rayonnement gamma dissimulée dans des bâtiments, a annoncé Vitaly Lopota, constructeur et membre de l'Académie des Sciences.

Il a précise que le système robotique RTK-03 doté d'un détecteur de rayonnements gamma à distance est capable de détecter simultanément des objets rayonnant en dehors du spectre optique et de transférer l'image sur l'écran de l'opérateur, éloigné de 500 mètres du lieu de la reconnaissance. Le viseur gamma trouve automatiquement la cible, le bogie s'en approche, le manipulateur effectue la capture et le confinement, et ramène l'objet dangereux pour sa désactivation ultérieure.

Les scientifiques n'excluent pas la possibilité que les matières radioactives soient utilisées pour des actes terroristes, par exemple par la création de bombes sales, d'où l'intérêt d'un tel système. Le RTK-03 est très efficace lors du traitement des conséquences des incidents sur les installations nucléaires, des conflits militaires locaux et d'autres mesures visant à traiter les dégradations dues aux catastrophes naturelles.
Les militaires discutent dès à présent de livraisons d'une version modifiée de ce robot.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique