Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Thomson creuse ses pertes

22/07/2004 21h41, par Voilà.fr

Le groupe d'électronique Thomson a publié jeudi une perte nette semestrielle quasiment doublée en un an et annoncé dans la foulée un plan d'accélération de sa stratégie, qui prévoit notamment un remaniement de la direction, avec Frank Dangeard pour Pdg.

Thomson a creusé sa perte nette à 189 millions d'euros. Mais le groupe s'est amélioré à l'opérationnel, avec un bénéfice d'exploitation en hausse de 5,1%. Thomson a relevé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires 2004 de 4% à 6%, et maintenu l'objectif de hausse du résultat opérationnel de 40% par rapport à 2003.

Parallèlement, le groupe a dévoilé "cinq initiatives destinées à accélérer la mise en oeuvre de la stratégie" de recentrage vers l'électronique professionnelle, à l'oeuvre depuis 2000. Ce plan sera soumis aux actionnaires lors d'une assemblée générale mixte (AGM) le 15 septembre.

Le plan comporte en outre l'entrée au capital du fonds d'investissements Silver Lake Partners pour 500 millions de dollars, un plan de stock-options pour les salariés représentant 3% du capital, un rachat d'actions (10% du capital), et une offre réservée de Bons d'acquisition ou de soucription d'actions.

Le plan prévoit aussi la modification des structures de direction en créant le poste de Président directeur général, qui sera proposé au président du conseil d'administration de Thomson Frank Dangeard. L'actuel dirigeant de Thomson Charles Dehelly, qui occupe la fonction de Président, se verra alors proposer le poste de Directeur général.

Frank Dangeard est parallèlement responsable de la stratégie financière de France Télécom, soit le numéro deux du groupe derrière le Pdg Thierry Breton, ancien patron de Thomson Multimédia (TMM). Les deux hommes ont été de 1997 à 2002 les artisans de la relance de TMM vers les médias numériques, et ont orchestré le recentrage stratégique en sortant progressivement de l'électronique grand public.

En cas de feu vert, Frank Dangeard quittera ses fonctions chez France Télécom, tout en conservant un rôle de conseiller auprès de Thierry Breton

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi