Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

STMicroelectronics parie sur sa croissance en Chine

30/03/2006 13h15, par Reuters

STMicroelectronics annonce son intention d'investir 500 millions de dollars (416 millions d'euros) dans une nouvelle usine en Chine, qui pourrait devenir bientôt son premier marché devant l'Europe.

Le numéro deux européen des semi-conducteurs prévoit une croissance d'au moins 20% de ses ventes en Chine au cours des deux prochaines années.

Robert Krysiak, vice-président et directeur général de la région Greater China, a expliqué à des journalistes que le secteur afficherait dans cette zone une croissance de 20% et que ST comptait "être au moins en ligne" avec cette tendance.

"Je suis sûr que dans les prochaines années, la Chine représentera 30 à 35% du chiffre d'affaires de la compagnie", a-t-il ajouté.

La région "Greater China" a représenté 25% du chiffre d'affaires de STMicro en 2005, contre 31% pour l'Europe.

Le groupe franco-italien, qui fabrique des puces pour décodeurs, lecteurs DVD et téléphones mobiles, construit déjà avec le coréen Hynix Semiconductor une usine d'un montant total de deux milliards de dollars, dans laquelle il possède une participation d'un tiers.

Les 500 millions de dollars qu'il prévoit d'investir concerneront une nouvelle usine d'assemblage et de test.

"L'investissement de 500 millions de dollars sera étalé sur un certain nombre d'années jusqu'à ce que la nouvelle installation de Longgang atteigne sa capacité maximale", précise le fabricant.

Krysiak a précisé que la production sur ce nouveau site débuterait au troisième trimestre 2008, mais n'atteindrait pas sa pleine capacité avant cinq ou sept ans.

La société construit également un nouveau siège pour la région à Shanghai, pour 10 millions de dollars, afin de superviser l'expansion rapide de ses activités en Chine continentale.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique