Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

STMicroelectronics conduit la recherche européenne en nanoélectronique vers la faible consommation

01/02/2006 18h17, par France-Elec

STMicroelectronics, l’un des principaux fabricants mondiaux de semiconducteurs, va jouer un rôle pilote à la tête d’un nouveau projet intégré européen appelé CLEAN(contrôle du courant de fuite dans les systèmes sur puce en technologie nanoCMOS). Co-financé par la Commission Européenne, ce projet de recherche d’une durée de trois ans a pour but d’accroître l’autonomie des batteries et de réduire la consommation des appareils électroniques, au moyen de solutions de contrôle des courants de fuite dans les conceptions CMOS inférieures à 65 nm.

La réduction des courants de fuite a pris une grande importance avec le développement de circuits fabriqués en technologie de 65 nm ou inférieure. Selon les concepteurs de circuits, les courants de fuite pourraient constituer le principal obstacle au développement des futures générations de circuits et de systèmes électroniques, si l’industrie s’avère incapable de trouver et d’adopter des réponses adaptées.

Pour réussir, et permettre ainsi la fabrication de circuits en technologies inférieures à 65 nm, ces solutions doivent être prises en compte au stade de la conception, car les améliorations technologiques continues ne devraient pas suffire à gérer les courants de fuite croissants dans la prochaine génération de circuits intégrés.

La nouvelle génération de modèles de fuite, de méthodologies et de techniques de conception, et de prototypes d’outils de CAO développée dans le cadre du projet CLEAN doit permettre de gérer et de minimiser les fuites, y compris dans des systèmes très complexes.

Au sein du projet CLEAN, ST dirigera et coordonnera toutes les activités d’un consortium de 14 partenaires européens, constituant un rassemblement exceptionnel de compétences (fabricants de semiconducteurs, éditeurs d’outils CAO électronique, instituts de recherche et universitaires réputés), capable de mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation de tous les objectifs du projet.

« Le projet CLEAN aidera à surmonter les imperfections technologiques pour les technologies de 65 nm et inférieures, en particulier les courants de fuite, l’inconstance des technologies et le manque de fiabilité. », a déclaré le responsable du projet, Roberto Zafalon, directeur de programmes de R&D au sein du groupe Technologies Systèmes Avancés de STMicroelectronics. « Le résultat de ce projet permettra de réduire la consommation des circuits de prochaine génération et d’augmenter simultanément la productivité de la conception, facilitant ainsi la gestion de la complexité accrue de ces systèmes. »

Les résultats du projet CLEAN devraient couvrir différents aspects de la conception de circuits à faible niveau de fuite, de la modélisation à l’optimisation, en passant par les solutions de conception, les méthodes et les outils de conception. Grâce à l’alliance de compétences des partenaires du projet, et au soutien de la Commission Européenne, les résultats de CLEAN apporteront de nouvelles opportunités d’avancées à l’industrie européenne de la nanoélectronique dans différents secteurs, comme l’électronique grand public et les outils de CAO.

A propos de STMicroelectronics
STMicroelectronics est un leader mondial pour le développement et la réalisation de solutions sur silicium destinées à un grand nombre d'applications. Son expertise du silicium et des systèmes, sa puissance industrielle, son portefeuille de propriétés intellectuelles et ses alliances stratégiques placent ST à l'avant-garde des technologies de systèmes sur puce, et ses produits contribuent pleinement à la convergence des applications et des marchés. STMicroelectronics est coté à la Bourse de New York, de Paris (Euronext) et de Milan. En 2004, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 8,76 milliards de dollars et un résultat net de 601 millions.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

24/05/2017 13h05 : Mélangeur très large bande, 3GHz à 20GHz, intégrant un étage tampon à faibles pertes, IIP3 de 23,9dBm en pet...
24/05/2017 13h02 : TI dévoile la plus petite attaque de grille du marché et une solution MOSFET de puissance pour la commande d...
23/05/2017 19h41 : Analog Devices annonce deux nouveaux circuits de commande isolée de grille destinés aux commutateurs de pui...
23/05/2017 13h45 : Contrôleur pour composant alimenté (PD), au standard IEEE 802.3bt, présentant un rendement de 99%
19/05/2017 07h47 : Les mélangeurs large bande RF d’Analog Devices simplifient la conception et réduisent de façon considérable...
16/05/2017 21h10 : TI dévoile avec son nouveau portefeuille les capteurs à ondes millimétriques monopuces les plus précis au mo...
11/05/2017 19h00 : Amplificateur différentiel de gain 15dB, présentant une linéarité OIP3 jusqu’à 50dBm et un bas niveau de bru...
11/05/2017 16h04 : Le format Autodesk FUSION 360 est maintenant disponible sur la plateforme TraceParts
10/05/2017 18h26 : Blue Frog, créateur du robot BUDDY, officialise son premier programme partenaires, et révèle les premières s...
04/05/2017 19h01 : Les nouveaux synthétiseurs RF large bande d’Analog Devices permettent une réduction des dimensions au niveau...
03/05/2017 11h55 : TraceParts publie un e-Book sur les interactions entre concepteurs et fournisseurs de composants
29/04/2017 09h12 : Avec son convertisseur numérique/analogique en technologie 28 nm, Analog Devices établit de nouveaux critère...

Actualité électronique