Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Sanyo cherche à céder sa filiale de semi-conducteurs

05/02/2007 13h34, par Reuters

Sanyo Electric cherche un repreneur pour sa filiale de semi-conducteurs, une cession qui pourrait permettre au groupe d'électronique japonais en difficulté d'engranger 100 milliards de yens (828 millions de dollars), apprend-on de source proche du dossier.

Sanyo s'est adjoint les conseils de Goldman Sachs et de Daiwa Securities SMBC (coentreprise formée par Daiwa Securities et Sumitomo Mitsui Financial), a-t-on ajouté de même source.

Sanyo, quatrième groupe japonais d'électronique de grande consommation, a scindé son activité dans les semi-conducteurs l'an dernier, une initiative largement interprétée comme un premier pas vers une cession ou une introduction en Bourse.

Cette filiale, détenue à 100% par Sanyo, a souffert des dommages occasionnés à l'un de ses principaux sites en 2004 lors d'un tremblement de terre.

Elle a accusé une perte d'exploitation de 35,1 milliards de yens l'an dernier, mais Sanyo prévoit un retour au bénéfice (7 milliards de yens) pour l'exercice à fin mars 2007.

Un porte-parole de Sanyo a indiqué que le groupe réfléchissait à diverses options, dont une cession pure et simple ou la création d'une coentreprise avec un autre groupe, mais que rien n'avait encore été décidé.

Sanyo est un acteur relativement mineur sur le marché mondial des semi-conducteurs mais il dispose d'une technologie de pointe dans certains domaines spécialisés.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi