Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Robots de sauvetage

22/11/2002 18h50, par ADIT

Les robots de sauvetage sont conçus pour chercher les victimes d'une catastrophe sur un terrain trop dangereux pour l'homme. Les trois principaux pays qui s'investissent actuellement dans ce secteur sont les Etats-Unis, l'Iran et le Japon. Le Japon travaille sur un projet de développement de robots organisé sur cinq ans et dont le but est de pouvoir commercialiser des robots de sauvetage avant la fin de l'année 2007. Ce projet est à l'instigation du Ministry of Education Culture Sport Science and Technology, qui envisage la création de deux centres spécialisés sur la recherche et le développement de robots de sauvetage. Ce projet recevra la participation de l'organisation International Rescue System Institute créée par le professeur Satoshi Tadokoro de l'Université de Kobe. Ces centres seront basés à Kobe et Kawazaki. Le professeur Shigeo Hirose de l'Institut de Technologie de Tokyo s'est spécialisé dans ce secteur en se donnant comme objectif la conception de robots capable de se mouvoir à travers un terrain encombré de débris. Parmi les projets développés à l'Institut de Technologie de Tokyo, le groupe a mis au point le robot de sauvetage Soryu (dragon bleu), composé de trois véhicules disposés en ligne et actionné par de puissants moteurs. Il est muni de suspensions pour garder sa stabilité lors de ses déplacements sur un terrain accidenté. Ses circuits électriques sont protégés contre la poussière et l'eau. Le robot est capable de transporter un blessé de la taille d'un adulte. Le développement de robots de sauvetage spécialisés pour les accidents nucléaires est également à l'étude. Le Japan Atomic Energy Research Institute travaille notamment sur le développement d'un robot télécommandé capable d'effectuer de simples opérations dans un environnement soumis à des radiations nucléaires. Le robot est également capable de récolter des informations sur le milieu exposé telles que le niveau de radiation et la température.
Contacts :
- [email protected]
Pour en savoir plus :
The Nikkei Weekly, 12/08/2002

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique