Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Résultats 2002: ST Microelectronics encore plus rentable

03/02/2003 16h19, par ZDNet France

Après deux années consécutives de résultats mitigés, le numéro un européen des semi-conducteurs enregistre des revenus stagnants en 2002 mais un résultat net en forte hausse. ST perd tout de même sa 3e place mondiale au profit de Texas Instruments.
Le leader européen des semi-conducteurs, ST Microelectronics, est parvenu à améliorer sa rentabilité sans augmenter ses ventes, le tout dans un environnement économique morose. À la fin de son exercice 2002, clos le 31 décembre, le groupe franco-italien affiche un bénéfice net de 429,4 millions de dollars contre 257,1 millions en 2001, soit un gain de 67% en un an.

Sur la même période, le chiffre d'affaires du groupe a légèrement baissé en passant de 6,35 milliards de dollars réalisés en 2001 à 6,31 en 2002. Mais l'entreprise s'avère plus rentable avec un bénéfice d'exploitation en hausse de 70% entre 2001 et 2002: de 339 millions de dollars à 601 millions de dollars. En termes de chiffre d'affaires, ST est toujours numéro un en Europe (devant Infineon et Philips), mais a perdu sa troisième place mondiale au profit de l'américain Texas Instruments (derrière Intel et Samsung).

Une embellie que le fondeur doit surtout à un excellent quatrième trimestre 2002 au cours duquel il enregistre un chiffre d'affaires de 1,7 milliard de dollars, en hausse de 8,6% par rapport au trimestre précédent, et de 23,4% par rapport à 2001 sur la même période. D'octobre à décembre 2002, le bénéfice net représente 160,6 millions de dollars, en hausse de 22,4% par rapport aux 131,2 millions de dollars du troisième trimestre 2002, et significativement supérieur aux 45 millions de dollars du quatrième trimestre 2001.


Prévision pour 2003: une année de croissance

«L'année 2002 a été une période d'amélioration progressive pour ST, au sein d'un environnement industriel difficile pour la deuxième année consécutive», commente dans un communiqué Pasquale Pistorio, président et CEO de ST Microelectronics.

En 2003, le groupe table sur un premier trimestre difficile mais une année globalement en croissance. La marge brute devrait ainsi progresser tout au long de l'année pour gagner 40% au quatrième trimestre par rapport à 2002, «tirée par l'efficacité manufacturière, un meilleur mix produits (gamme de produits, Ndlr) et des volumes plus élevés, dans un environnement de marché plus favorable», conclut Pistorio.

Le concurrent Infineon Technologies (ex-Siemens) a bouclé plus tôt son exercice 2002, le 30 septembre dernier: il s'est moins bien déroulé puisque ses revenus sont en baisse sur un an de 8% à 5,2 milliards, et sa perte nette a quasiment doublé pour dépasser le milliard d'euros. Infineon est devenu numéro deux européen en acquérant l'an dernier la division composants du suédois Ericsson.

Enfin, Philips Semiconductors, troisième du secteur en Europe, publiera ses résultats financiers annuels le 11 février prochain.

Par Christophe Guillemin : [email protected]
Le 28 Janvier 2003

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi