Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Puces: STM se réorganise, les mémoires Flash indépendantes

14/12/2006 18h34, par Silicon

Le fondeur franco-italien annonce la réorganisation de ses principaux segments de produits en trois grands domaines

PublicitéComme ses grands concurrents fabricants de semi-conducteurs, STMicroelectronics s'engage dans la réorganisation de ses activités, afin de mieux coller aux tendances du marché.

Le groupe franco-italien sera désormais organisé en trois grands domaines. Cette nouvelle structure sépare les produits de la société en groupes de produits pour applications spécifiques, groupe de mémoires Flash et secteur industriel et multi-segment.

"Les organisations de ST sont réadaptées pour mieux répondre à la demande du marché tout en préparant la société à un repositionnement stratégique des mémoires Flash ", a souligné le fabricant de semi-conducteurs. La réorganisation prendra effet le 1er janvier 2007.

La principale information concerne la division mémoires Flash qui sera déconsolidée. "Nous progressons dans nos projets destinés à poursuivre la déconsolidation financière et la consolidation industrielle de l'activité des mémoires Flash." a précisé Carlo Bozotti, Président et CEO de ST.

Sera donc créé un groupe de mémoires Flash (FMG) autonome qui regroupera tous les programmes de mémoires Flash dont la recherche et le développement technologique, toutes les activités liées aux produits, la fabrication, le test et l'assemblage ainsi que les activités de ventes et de marketing au niveau mondial. FMG sera dirigé par Mario Licciardello, Corporate Vice Président et directeur général.

D'autre part, afin de contribuer à une meilleure synergie entre les produits offerts par la société, ST ajoute à l'activité MPA (Groupe Microcontrôleurs, Puissance et Analogique) précédente ses produits mémoires non Flash, intégrés auparavant dans MPG (Groupe Produits Mémoires), et son activité MEMS (Micro-Electro Mechanical Systems) pour créer le nouveau secteur " Industriel et Multi Segment " (IMS).

STMicroelectronics a également confirmé le départ de Philippe Geyres, considéré comme le n°3 du groupe.

Selon le dernier pointage du Gartner, ST est le cinquième fondeur mondial en 2006, ses ventes augmentent de 12% à 9,8 milliards de dollars.

 

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique