Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Perte plus lourde que prévu pour AMD avec la guerre des prix

20/04/2007 13h05, par Reuters

Advanced Micro Devices a annoncé jeudi une perte trimestrielle plus lourde que prévu, imputable à la baisse des tarifs provoquée par la guerre des prix qu'il livre au leader Intel.

L'action du deuxième fabricant mondial de microprocesseurs a dégringolé dans un premier temps de 9% en après-Bourse à 13 dollars sitôt les résultats publiés, mais pour ensuite rebondir et afficher un gain de 1,2% à 14,45 quand le directeur financier a annoncé que le groupe étudiait diverses opportunités de financement.

AMD a accusé au premier trimestre une perte nette de 611 millions de dollars, soit 1,11 dollar par action, alors qu'un an plus tôt il affichait un bénéfice de 184,5 millions (38 cents).

Hors charges d'acquisition et d'intégration, et en incluant les stock-options, le résultat par action ressort en perte de 90 cents, alors que le consensus des analystes interrogés par Reuters Estimate donnait 47 cents.

Le chiffre d'affaires du groupe reculé de 7,4% à 1,23 milliard de dollars.

Ce dernier résultat est en ligne avec les ambitions révisées à la baisse la semaine dernière par les analystes dans le sillage de l'avertissement d'AMD sur son chiffre d'affaires. le groupe avait prévenu que celui-ci serait inférieur de 20% à son objectif précédent.

Les analystes tablaient eux aussi sur 1,23 milliard.

"La perte est plus lourde que nous l'anticipions tous", résume JoAnne Feeney de FTN Midwest Securities. "Ce que nous observons, c'est un environnement tarifaire bien plus sévère que même les plus inquiets l'avaient envisagé."

RECUL DES MARGES, RECHERCHE DE FINANCEMENTS

AMD a vu ses marges bénéficiaires chuter sur le trimestre à cause de la guerre des prix avec Intel.

Le groupe a fait état d'une marge brute ajustée de 31% sur les trois mois écoulés, contre 40% sur le trimestre précédent et 49% un an plus tôt.

Il a également dit s'attendre pour le deuxième trimestre à un chiffre d'affaires stable ou en légère hausse par rapport aux trois mois précédents. Les analystes anticipent 1,24 milliard.

Le groupe possède une part de marché proche de 25% sur les processeurs les plus courants - et veut porter celle-ci à 30% - mais en raison de son "business model", il semble éprouver des difficultés à se rapprocher de cet objectif alors qu'Intel a repris l'offensive et gagne des parts de marché, comme les résultats trimestriels en hausse qu'il a publiés mardi l'ont encore montré .

Le directeur financier d'AMD, Robert Rivet, a indiqué par ailleurs jeudi soir que le groupe continuait d'évaluer une gamme très large de solutions de financement pour augmenter son capital.

Hector Ruiz, directeur général d'Advanced Micro Devices, a ajouté que des scénarios de financements avec des fonds de private-equity n'était pas tabous et que l'entreprise était "complètement ouverte" à ce type d'option si ses actionnaires le souhaitaient

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi