Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Officiel: AMD s'offre ATI

25/07/2006 07h52, par Silicon

Un rachat d'ATI Technologies, fabricant canadien de puces graphiques par AMD, le numéro deux mondial des puces fait partie des rumeurs insistantes du marché depuis plusieurs mois. Mais cette fois, les choses semblent s'accélérer.

L'opérationa été officialisée ce lundi par AMD. Une opération de taille puisque le fondeur devrait débourser 5,4 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros) en cash et en actions pour s'emparer de son concurrent indirect.

Le nouvel ensemble formera une entitée de 7,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires et de 15.000 salariés. L'opération devrait être bouclée au quatrième trimestre de cette année.

Dans le détail, AMD proposera 16,40 dollars en numéraire et 0,2229 action AMD par action ATI, ce qui, sur la base du cours de clôture de 18,26 dollars d'AMD vendredi, valorise ATI 20,40 dollars américain par action.

Lors d'une conférence de presse téléphonique, les deux groupes ont annoncé qu'ils ne prévoyaient pas, pour le moment, de licenciements.

Dans un contexte de lutte acharnée et de guerre des prix entre AMD et Intel, cette acquisition pourrait donner un atout supplémentaire au challenger AMD. Avec Nvidia, ATI se partage le marché des cartes et processeurs graphiques. Un marché en forte croissance même si ces puces sont moins rentables que les processeurs pour PC.

AMD serait ainsi capable techniquement de concevoir et produire une plate-forme complète de produits, allant du CPU à la carte graphique ainsi que son chipset.

Côté analystes, on est au contraire sceptiques. Ils soulignent que ce rachat paraît peu cohérent d'un point de vue financier ou stratégique pour AMD. Surtout, ils estiment que l'ampleur de cette opération empêche AMD de poursuivre sa course poursuite contre Intel. En effet, ces 5 milliards de dollars devront s'ajouter à 5 milliards supplémentaires d'investissements destinés à des nouvelles capacités de production. Un effort douloureux alors que s'engage une guerre des prix sans pitié entre les deux groupes.

D'autant plus qu'ATI est également un fournisseur majeur de jeux de processeurs (chipsets) pour les produits Intel.

"Cette union n'a pas vraiment de sens puisqu'ATI et Intel détiennent des propriétés intellectuelles communes sur certains produits. En bout de ligne, AMD ne retirerait aucun avantage de l'achat d'ATI si Intel devait aller acheter ses produits ailleurs", explique ainsi un analyste.

Ce qui semble être le cas. ATI a indiqué lors e la conférence de presse qu'il continuerait à livrer ses chipsets pour Intel jusqu'à la fin de l'année. Et ensuite ?

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique