Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Nokia et Sanyo s'allient dans la téléphone mobile

14/02/2006 11h53, par Reuters

Le groupe japonais en difficulté Sanyo Electric et le finlandais Nokia, numéro un mondial du téléphone mobile, annoncent la création d'une filiale commune dans la téléphonie cellulaire.

La nouvelle société fabriquera des téléphones mobiles à la norme CDMA, la principale aux Etats-Unis et très répandue dans les pays asiatiques, deux zones géographiques où Nokia est moins présent.

Sanyo s'est engagé l'an dernier dans un vaste plan de restructuration pour enrayer la chute de ses profits et diviser par deux une dette en forte progression. Le japonais prévoit de supprimer 15% de ses effectifs, de fermer des usines et de restructurer ses activités en difficulté.

"Sanyo a moins d'argent et de ressources pour développer de nouveaux combinés. S'allier avec un acteur fort comme Nokia sera positif", estime Fumio Osanai, analyste chez UBS.

Cet accord devrait permettre aux deux groupes de mieux prendre en charge les très coûteux développements de nouveaux téléphones. Nokia pourrait percer au Japon et Sanyo se développer à l'international.

Les deux groupes espèrent que l'accord sera effectif au deuxième trimestre pour un démarrage d'activité au troisième.

Nokia, dont la part du marché mondial est d'environ 34%, a du mal à progresser en Amérique du Nord, où il est troisième et où il peine à développer des combinés CDMA compétitifs. Cette norme, développée par le groupe Qualcomm, gagne du terrain en Inde et dans d'autres pays asiatiques.

La part de marché mondial de Sanyo est symbolique mais ses téléphones CDMA ont été bien reçus par les clients de Sprint Nextel, le troisième opérateur télécoms américain.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique