Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Licenciements STMicro: le tribunal de Nanterre déboute les salariés

03/07/2004 10h35, par La-Croix.com

Le tribunal d'instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) a débouté vendredi les salariés de STMicroelectronics de Rennes de leur demande d'annulation de la procédure de licenciements économiques.

Le plan social de la direction, qui touche l'usine de Rennes (spécialisée dans la production de puces sur plaques de silicium de six pouces et employant quelque 600 salariés), vise 429 salariés. Seulement 41 ont trouvé une solution de reclassement.

Le président de la première chambre civile du tribunal de grande instance de Nanterre a considéré que l'action des salariés était recevable sur la forme mais qu'il n'avait pas à juger des causes du plan de licenciement économique.

"C'est une déception parce qu'en France il faudrait que des juges se prononcent contre les licenciements effectués au nom de la profitabilité", a estimé Jean-Marie Michel, délégué CFDT, à l'issue de la décision.

"Nous allons étudier l'éventualité d'aller devant le conseil des prud'hommes", a-t-il précisé.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique