Retour en haut

Les ventes de baladeurs numériques ont plus que triplé en 2005

02/02/2006 20h20, par L'Express

Portées par la vague des produits nomades, les ventes de baladeurs numériques ont représenté, selon l'institut GfK, 4,7 millions d'unités en 2005.

GPS, téléphones mobiles et autres consoles portables, le nomadisme a le vent en poupe sur le marché de l'électronique grand public. Selon l'institut d'études marketing GfK, 27 millions d'appareils nomades ont été écoulés en France en 2005.

Sur ce créneau, l'année qui vient de s'écouler restera comme une période record pour les baladeurs numériques dont les ventes ont plus que triplé en volume pour atteindre, sur le marché français, 4,7 millions d'unités. Ce mouvement s'est concentré principalement sur les modèles de type « mémoire flash » (90 % des volumes).

« Les ventes de baladeurs numériques bénéficient d'une baisse des prix pilotée », analyse GfK. « Cette évolution permet aux constructeurs et aux distributeurs de maintenir la croissance valeur du marché et d'inciter les consommateurs déjà équipés à renouveler rapidement leur matériel ». Il est aujourd'hui possible d'acheter un baladeur ayant une capacité mémoire de 1 Go pour le prix d'un baladeur de 512 Mo il y a un an, relève l'institut.

Ces évolutions sont portées par le très grand nombre de foyers français (7,2 millions) désormais connectés à l'Internet haut débit, ainsi que par la montée en puissance du téléchargement (légal ou non) de fichiers audio. Dans ce contexte, les ventes légales de musique en ligne ont été multipliées par cinq en un an. Mais avec seulement 20 millions de titres vendus, les chiffres du téléchargement légal restent peu significatifs au regard du volume total du marché du disque.


Les baladeurs numériques se sédentarisent

Pour l'année 2006, GfK prédit« une guerre au sommet » des produits nomades, notamment avec l'explosion des ventes de baladeurs vidéo, et certains revirement stratégiques des constructeurs de téléphones portables, toujours en quête de nouveaux relais de croissance sur la musique et la vidéo.

Enfin, fait remarquable, pour la première fois le chiffre d'affaires généré par l'audio portable devance celui de l'audio statique (chaîne hi-fi). Ainsi assiste-t-on, dans les salons, à l'arrivée massive des stations d'accueil Mp3 qui viennent« sédentariser » un produit conçu à l'origine pour être mobile, toujours selon GfK.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi