Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Les platines Blu-Ray et HD-DVD à 500 dollars dès la fin 2007

04/04/2007 18h51, par PC Inpact

Fin mars, le premier affrontement des prix du HD-DVD et du Blu-Ray s’est fait ressentir. Toshiba a pris l'initiative de baisser le prix de sa platine HD-DVD d'entrée de gamme HD-A2 à 399 dollars sur le marché américain, Samsung réplique avec sa platine Blu-Ray.

La BD-P1000 de Samsung a effectivement vu son prix fondre de 48 %, pour atteindre les 470 dollars environ. Et ce n'est que le début, selon les sources du DigiTimes chez constructeurs taiwanais. La majorité de platines Blu-Ray et HD-DVD coûteront moins de 500 dollars dès la seconde moitié l'année 2007.

Ce prix de 500 dollars n'était pas prévu avant le tout dernier trimestre 2007, mais les platines HD-DVD à 499 dollars de Toshiba ont rapidement fait réfléchir la concurrence. Du coup, le prix va baisser un trimestre plus tôt que prévu, et très vite se généraliser sur le marché, pour faire oublier aux consommateurs sa peur du monstre d'entrée de gamme à 1000 dollars.


CMC et Ritek restent frileux face aux disques HD

Malgré les gros investissements des fabricants pour concevoir des graveurs Blu-Ray et HD-DVD toujours moins chers, les investissements de CMC et Ritek restent hésitants. Les deux fabricants de disques optiques sont en ce moment en retrait face aux autres producteurs dans le secteur de la HD, face à Sony, Mitsubishi, MKM et TDK.

Les graveurs HD devraient commencer la guerre des prix dès la seconde moitié de cette année 2007, et si Ritek et CMC restent hésitants à ce point, les stocks de disques optiques HD vierges pourraient être limités...


Et en France ?

La platine HD-DVD haut de gamme de Toshiba, HD-XA2, a aussi vu son prix fondre à 799 dollars le 1er mars dernier. Ces prix étant indexés sur le marché américain, il faudra attendre encore quelques mois pour voir cette baisse se répercuter sur le marché européen et français. Patience donc.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi