Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Les fabricants de puces en baisse dans le sillage de Micron

12/02/2007 14h21, par Reuters

Les titres des principaux fabricants de semi-conducteurs ont reculé lundi après l'avertissement vendredi de l'américain Micron annonçant une forte baisse du prix de ses puces.

A Séoul, Samsung, numéro un des puces mémoires, a clôturé en baisse de 2,22% à son plus bas niveau depuis le 23 juin.

Hynix, deuxième fabricant au monde après Samsung, a lui aussi reculé de 2,22% sur la séance, à son plus bas niveau depuis le 19 juillet. Le titre a perdu jusqu'à 3,49% en cours de séance.

L'indice sectoriel, qui représente environ 20% de l'indice général de la Bourse de Séoul, a glissé de 0,9%.

Sur les places européennes vers 09h40 GMT, le premier fabricant européen de semi-conducteurs STMicroelectronics perdait 0,95% et l'équipementier néerlandais pour semi-conducteurs ASML 2,03%.

L'action d'Infineon, elle, progressait de 1,67% au même moment, après la publication d'un article évoquant l'intérêt de plusieurs fonds de capital-investissement pour le fabricant allemand .

"Les bénéfices dans le secteur technologique au premier trimestre pourraient être moins bons qu'attendu, et cela pèse sur les titres", commente Lee Woo-hyun, analyste chez Kyobo Securities.

Vendredi, Micron, premier fabricant américain, a dit prévoir une baisse de 30 à 40% des prix des puces mémoires NAND, utilisées dans les appareils électroniques grand public (appareils photos numériques, lecteurs MP3...) lors du trimestre en cours au regard du précédent.

Micron anticipe également une chute de 15% sur le trimestre des prix des puces mémoires DRAM, utilisées pour les ordinateurs . Le fabricant a clôturé en baisse de 2,64% vendredi à Wall Street.

"C'est difficile de prévoir des améliorations avant le début du mois d'avril, lorsque le lancement de l'iPhone va doper la demande de mémoires", estime Song Myung-sup, analyste chez CJ Investment & Securities.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi