Retour en haut

Les commutateurs en silicium sur isolant à 44 GHz d’Analog Devices affichent les plus basses pertes d’insertion de l’industrie dans un boîtier LGA compact

13/06/2018 10h09, par zellercom

Les commutateurs en silicium sur isolant à 44 GHz d’Analog Devices affichent les plus basses pertes d’insertion de l’industrie dans un boîtier LGA compact

Wissous, France, le 13 juin 2018 — Analog Devices, Inc. (NASDAQ : ADI) annonce la disponibilité en volume de deux nouveaux commutateurs 44 GHz unipolaires à deux directions SPDT (Single-Pole Double-Throw). Réalisés en technologie silicium sur isolant (SoI) avancée, ces deux nouveaux commutateurs large bande référencés ADRF5024 et ADRF5025 se caractérisent par une réponse en fréquence stable entre 100 MHz et 44 GHz pour l’ADRF5024 et entre 9 kHz et 44 GHz pour l’ADRF5025, avec des caractéristiques répétables inférieures à 1,7 dB en pertes d’insertion et à 35 dB en isolation entre voies. Ces deux commutateurs supportent une tenue en puissance de 27 dBm à la fois en mode passant et en mode de commutation à chaud. Disponibles en boîtier haute fiabilité compact (2,25 x 2,25 mm) compatible avec la technologie de montage en surface (CMS), ils se distinguent des solutions existantes par des performances électriques meilleures évitant aux concepteurs de solutions RF et hyperfréquences d’utiliser une tension de polarisation, éliminent les composants périphériques et permettent d’atteindre un plus haut niveau d’intégration dans des systèmes tels que les réseaux à commande de phase, l’instrumentation portable, les scanners corporels haute résolution et l’infrastructure de communications en ondes millimétriques de nouvelle génération pour réseaux 5G et les grandes constellations de satellites.

Les commutateurs ADRF5024 et ADRF5025 sont bâtis sur une architecture réfléchissante inhérente et caractérisés pour une plage de température de fonctionnement comprise entre -40 et 105 °C. Toutes les broches disposent d’une protection robuste contre les décharges électrostatiques (ESD). Ils fonctionnent sous une tension d’alimentation nominale de ± 3,3 V et consomment un courant d’alimentation peu élevé, inférieur à 120 µA typiques. L’utilisation de tensions de commande logique positive standard simplifie la conception de l’interface.

Ces deux nouveaux commutateurs remplacent idéalement les modèles équipés de diodes PIN. En effet, aucun composant externe n’est nécessaire pour la génération de tensions de polarisation ou l’adaptation d’impédance, tandis que les broches de signal sont polarisées en interne à la masse (GND), ce qui évite d’utiliser des condensateurs de blocage du courant continu.

L’ADRF5024 est optimisé pour les applications de commutation rapide avec des vitesses inférieures à 10 ns et des vitesses de montée de 2 ns, tandis que l’ADRF5025 convient davantage aux applications ultra-large bande grâce à de bonnes caractéristiques à basse fréquence jusqu’à 9 kHz. Ces deux nouvelles références partagent des caractéristiques identiques, de sorte qu’elles sont fonctionnellement interchangeables et occupent le même espace sur un circuit imprimé (PCB).

À propos d’Analog Devices

Analog Devices (NASDAQ : ADI) est le numéro un mondial sur le marché des hautes technologies analogiques conçues pour relever les défis techniques les plus complexes. Nous permettons à nos clients d’interpréter le monde qui nous entoure en connectant de façon intelligente les univers physique et numérique au moyen de technologies hors pair conçues pour détecter, mesurer et connecter. 

Réagir sur cette actualité d'électronique

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique

A lire aussi