Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

L'électronique japonaise à la baisse

28/07/2005 18h12, par Silicon

Sanyo, Fujitsu, Seiko Epson, les résultats des géants japonais de l'électronique déçoivent. Mais heureusement, Canon s'affiche à la hausse et Sharp se la joue au point mort

Tir groupé des géants de l'industrie japonaise de l'électronique professionnelle et grand public, qui dans leur majorité annoncent des pertes pour leur premier trimestre fiscal, clos fin juin, et révisent à la baisse pour l'exercice en cours.


Sanyo Electric

Numéro trois japonais de l'électronique grand public, Sanyo continue de s'afficher dans le rouge avec une perte nette de 26,21 milliards de yens et un recul de -8,6% de son chiffre d'affaires à 568,97 milliards.

Après la destruction d'une usine du groupe à la suite d'un tremblement de terre, Sanyo s'est lancé dans un vaste programme de restructuration, concentrations et licenciements. Les puces restent un lourd foyer de pertes. Tomoyo Nanaka – une femme à la tête d'un géant de l'industrie, et une journaliste en plus ! – aura fort à faire pour mener à bien la restructuration.


Sharp

Le premier fabricant mondial de téléviseurs LCD se la joue tout en subtilités en affichant une progression marginale de 0,5% de son bénéfice d'exploitation, à 35,6 milliards de yens, pour une progression de 2,5% de son chiffre d'affaires à 616,36 milliards.

Le groupe profite de la progression des ventes d'écrans, qui a compensée la chute des prix sur les mémoires flash. Il maintient ses objectifs pour l'exercice.


Fujitsu

Le conglomérat japonais Fujitsu révise ses objectifs pour le semestre, qui seront moins forts que prévus. Mais même divisée par deux, une perte reste une perte, et elle devrait être de 15 milliards de yens. Pour le trimestre en cours, cependant, le groupe devrait dégager un bénéfice net de 2,4 milliards de yens.

Si l'activité disques durs se maintient au beau fixe, avec l'émergence de nouvelles technologies, comme le stockage perpendiculaire, qui devraient relancer le marché, Fujitsu reste prudent quant aux incertitudes du marché pour la fin de l'année.


Seiko Epson

Deuxième fabricant mondial d'imprimantes jet d'encre, Seiko Epson annonce une perte opérationnelle de 5,04 milliards de yens et une perte nette de 7,05 milliards, pour un chiffre d'affaires en progression de 2,2% à 340,14 milliards.

A l'inverse de Sharp, la guerre des prix sur les écrans LCD a pesé sur les résultats du groupe. Mais il est vrai aussi que sur cette activité l'industriel se concentre sur les écrans pour la téléphonie mobile.


Canon

Numéro un japonais sur l'optique et la bureautique, Canon maintient ses objectifs pour l'exercices après la progression de 9% de son bénéfice net semestriel à 175,27 milliards de yens, pour un chiffre d'affaires en progression de 6,5% à 1.755,84 milliards.

Si les ventes d'appareils photo numérique du groupe ont progressé de 11% hors du Japon, sur son territoire d'origine elles chutent de -1,4%, anticipant une stagnation voire un recul de ce marché dans les trimestres à venir.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique