Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

L'électronique française appelle à l'aide

07/07/2004 10h47, par Silicon

Les industriels veulent relancer de grands programmes subventionnés, seuls capables de garantir la croissance

En trois ans, le secteur a perdu 100.000 emplois. Concurrence de l'Asie, délocalisations, perte de compétitivité... autant d'éléments qui expliquent les grandes difficultés subies par l'industrie électronique et des nouvelles technologies. Comment inverser cette tendance?

En se faisant aider par les pouvoirs publics, répondent en coeur les grands industriels du secteur. Réunis lors d'assises à Paris, ils ont remis au ministre délégué à l'Industrie, le très sollicité Patrick Devedjian, un Livre bleu contenant une série de propositions.

Ces propositions n'ont rien de bien originales. Il s'agirait pour l'Etat de subventionner des grandes programmes structurants capables de garantir la croissance et l'emploi dans la filière.

Huit programmes ont été définis: l'Internet à très haut débit, la TVHD (télévision à haute définition), l'automobile intelligente, la sécurité du territoire, la domotique, l'identité numérique, la télémédecine et les technologies de base pour l'électronique.

Pour le secteur, l'aide de l'Etat est indispensable afin d'innover. Le porte-parole des syndicats patronaux de l'Industrie, Pierre Gattaz, rappelle que les aides versées aux entreprises françaises sont quatre fois inférieures à celles versées aux entreprises américaines. Pour lui, aides + grands projets suffiraient à dynamiser emploi et croissance.

En effet, entre 1997 et 2003, les crédits publics de R&D pour les entreprises technologiques sont passées de 5,13 milliards de dollars aux USA à 8,67 milliards. Dans la même période, les crédits de l'Europe des 15 passaient seulement de 1,84 milliards à 2,12 milliards.

Si le constat est quasiment partagé par Patrick Devedjian, les solutions proposées passent mal. Les aides publiques ne semblent pas avoir sa préférence: "La filière doit être soutenue par une politique industrielle ambitieuse", explique-t-il. Quant aux grands programmes structurants: "c'est une voie prometteuse mais ils sont sectoriels et relèvent de nombreux ministres avec lesquels il convient d'approfondir". Bref, les propositions du secteur risquent d'avoir du mal à trouver de l'écho.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

19/05/2017 07h47 : Les mélangeurs large bande RF d’Analog Devices simplifient la conception et réduisent de façon considérable...
16/05/2017 21h10 : TI dévoile avec son nouveau portefeuille les capteurs à ondes millimétriques monopuces les plus précis au mo...
11/05/2017 19h00 : Amplificateur différentiel de gain 15dB, présentant une linéarité OIP3 jusqu’à 50dBm et un bas niveau de bru...
11/05/2017 16h04 : Le format Autodesk FUSION 360 est maintenant disponible sur la plateforme TraceParts
10/05/2017 18h26 : Blue Frog, créateur du robot BUDDY, officialise son premier programme partenaires, et révèle les premières s...
04/05/2017 19h01 : Les nouveaux synthétiseurs RF large bande d’Analog Devices permettent une réduction des dimensions au niveau...
03/05/2017 11h55 : TraceParts publie un e-Book sur les interactions entre concepteurs et fournisseurs de composants
29/04/2017 09h12 : Avec son convertisseur numérique/analogique en technologie 28 nm, Analog Devices établit de nouveaux critère...
28/04/2017 07h54 : Au salon PCIM 2017, Analog Devices présentera des solutions de commande de moteur et de contrôle processus a...
25/04/2017 18h56 : Les nouveaux accéléromètres MEMS d’Analog Devices affichent un niveau de bruit exceptionnel pour les applica...
24/04/2017 19h18 : Convertisseur Silent Switcher, abaisseur, synchrone, 65V, 8A en sortie, rendement de 94% à 2MHz et très bas ...
21/04/2017 14h35 : CAN 18bits, octuple, à étages tampons d’entrée de l’ordre du picoampère, réduisant la taille de la réalisati...

Actualité électronique