Retour en haut

Le marché du portable attendu en hausse de 16% en 2007

31/05/2007 18h38, par Reuters

Les ventes mondiales de téléphones portables devraient augmenter de 16% cette année pour atteindre 1,15 milliard d'unités, soutenues par une demande toujours forte en Afrique et en Asie, selon une étude du cabinet Gartner.

Carolina Milanesi, directrice de recherches pour les appareils portables chez Gartner, a expliqué que les détaillants avaient écoulé beaucoup d'anciens modèles au premier trimestre, ce qui nourrit les attentes pour une nouvelle année de forte croissance sur ce marché.

Depuis 2002, les ventes de combinés ont augmenté en volume d'au moins 20% chaque année, portées par la demande croissante sur les marchés émergents.

Gartner a déclaré que 257,4 millions de téléphones portables s'étaient vendus entre janvier et mars, soit une hausse de 14% par rapport à la même période en 2006, alimentée par une croissance de 40% dans la région Asie-Pacifique. Les ventes en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord ont cru respectivement de 4 et 2% sur un an.

Le numéro un mondial du secteur, le finlandais Nokia, a vendu près de 92 millions de téléphones au premier trimestre, ce qui correspond à une part de marché de 35,7%, contre 33,9% un an plus tôt.

Gartner s'attend à ce que Nokia continue à tirer profit des problèmes rencontrés par son principal concurrent, Motorola, dans les trimestres à venir, et de ses nouveaux produits, comme le Nokia 2360, baptisé "Barracuda", ou le Navigator.

EMBELLIE EN VUE POUR MOTOROLA

Au premier trimestre, Nokia a encore accru sa domination sur Motorola, l'écart entre leurs parts de marché atteignant son plus haut niveau depuis 2003. La part de marché de Motorola est tombée à 18,5%, contre 20,3% au premier trimestre 2006, selon Gartner.

Le fabricant américain a tenté d'écouler des modèles plus anciens à des prix plus bas, ce qui s'est traduit par une perte au premier trimestre.

Motorola a annoncé mercredi soir la suppression de 4.000 emplois supplémentaires après les 3.500 déjà prévues cette année.

Les ventes de combinés Motorola par les détaillants ont été inférieures de deux millions d'unités aux expéditions du groupe aux distributeurs au premier trimestre, a déclaré Gartner.

"Il y a toujours quelques millions de téléphones qui attendent", a souligné Milanesi, ajoutant que le deuxième semestre 2007 s'annonçait toutefois plus prometteur que le premier pour Motorola, grâce à l'arrivée sur le marché du Razr2.

En élargissant son offre de téléphones à bas prix, Sony Ericsson a lui gagné des parts de marché, passant à 8,4% au premier trimestre contre 5,8% sur la période janvier-mars 2006. Cette offre élargie devrait également augmenter les ventes du constructeur sur les marchés émergents, estime Gartner.

Le coréen Samsung Electronics s'est maintenu à 12,5% de parts de marché soutenu par le succès de ses combinés très fins, et LG Electronics, avec 6,2% du marché mondial, a fait légèrement moins bien qu'au premier trimestre 2006.

Les ventes des autres fabricants, en dehors des cinq premiers, ont représenté 18,8% des ventes mondiales au premier trimestre, contre 20,9% un an plus tôt.

"C'est difficile pour les acteurs plus modestes. Les plus grands deviennent de plus en plus grands et les économies d'échelle jouent un rôle de plus en plus important", a déclaré Milanesi.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi