Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Le japonais Matsushita va restructurer sa filiale JVC

29/06/2006 13h51, par Reuters

Le groupe japonais d'électronique grand public Matsushita Electric Industrial annonce que sa filiale déficitaire JVC va faire l'objet d'une profonde restructuration.

Victor Co. of Japan est l'un des derniers points noirs du groupe Matsushita (marques Panasonic, Technics) qui a achevé sa restructuration l'an dernier et qui profite désormais de la forte demande de télévisions à écrans plats et d'appareils photo numériques.

JVC, dont Matsushita détient 52,4% du capital, a accusé une perte d'exploitation de 6,9 milliards de yens (47 millions d'euros) au cours de l'exercice clos le 31 mars. Son chiffre d'affaires représente 8% des facturations totales du groupe Matsushita.

"L'urgence pour nous est le redressement des résultats de JVC", a déclaré le directeur général sortant de Matsushita, Kunio Nakamura, lors de l'assemblée générale annuelle au siège du groupe à Osaka dont le déroulement était diffusé en simultané à Tokyo.

"On est en train de mettre au point un plan de redressement qui inclut des réformes drastiques (...) En tant qu'actionnaire majoritaire, Matsushita prévoit de garder un oeil attentif sur ce dossier", a déclaré le patron du numéro un mondial de l'électronique grand public.

Nakamura a redressé le groupe Matsushita via d'importantes suppressions d'emplois et il a développé le groupe dans les écrans plasma, mais ce n'est pas lui qui supervisera la réorganisation de JVC. Il a en effet pris la présidence du groupe et laissé la direction générale à son successeur Fumio Ohtsubo lors du conseil d'administration de mercredi.

Pour l'exercice en cours, Matsushita vise une augmentation de 23% de son bénéfice net à 190 milliards de yens et un dividende de 30 yens par action, soit 35% de son bénéfice net par action estimé.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique