Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Le bénéfice de Philips dopé par les semi-conducteurs et LCD

18/04/2004 20h16, par AFP

AMSTERDAM (AFP) Le géant néerlandais de l'électronique Philips a dévoilé mardi un bénéfice net de 550 millions d'euros pour le premier trimestre, dopé notamment par ses activités semi-conducteurs et d'écrans à cristaux liquides, et envisage avec optimisme le reste de l'année.

En 2003, Philips avait dû essuyer une perte nette de 69 M EUR sur les trois premiers mois de l'année. Les résultats du premier trimestre 2004 sont dans le haut de la fourchette des prévisions des analystes interrogés par AFX, filiale d'information financière. 'Nous serons dans le vert au niveau du bénéfice net en 2004', a confirmé le directeur financier du groupe, Jan Hommen, lors d'une conférence téléphonique.

Il a par ailleurs indiqué que les ventes de Philips devraient croître de '5 à 10%' à niveau comparable (hors acquisitions et effets de change) cette année. Ceci révise les précédentes déclarations du Pdg de Philips qui avait évoqué le chiffre de 10%. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de 2% en valeur nominale à 6,631 mds EUR. La hausse est de 8% à niveau comparable par rapport à la même période de 2003.

A la Bourse d'Amsterdam, le titre Philips a ouvert en recul de 1,3% à 24,60 €. Les bons résultats de Philips au premier trimestre sont dûs en grande partie à l'amélioration de l'activité semi-conducteurs. Profitant du redressement du marché de la téléphonie mobile, cette division a vu ses ventes croître de 16% (nominal) en un an à 1,3 md EUR pour un résultat opérationnel de 75 M EUR.

Philips a également profité de la bonne tenue du marché mondial des écrans à cristaux liquides (LCD). Dans ce secteur, l'entreprise commune du groupe avec le coréen LG a permis de dégager un bénéfice net de 215 M EUR et les perspectives pour le reste de l'année sont encourageantes. Selon le cabinet d'études Data Corp, le marché global des LCD devrait en effet croître de 56% cette année. La direction de Philips n'a pu donner aucune date sur une éventuelle introduction en bourse de l'entreprise commune avec LG.

Parmi les autres divisions du groupe, la branche médicale (Philips Medical Systems) a vu ses ventes baisser nominalement de 5% (1,258 mds EUR) pour un résultat d'exploitation de 92 M EUR. La division électronique grand public (CE) a enregistré une hausse nominale de 3% de son chiffre d'affaires (2,011 mds EUR) pour un résultat d'exploitation en baisse à 59 M EUR.

L'électronique grand public continue d'être déficiatire aux Etats-Unis. Au niveau mondial, la Chine continue d'être le marché le plus prometteur pour Philips avec une forte hausse du chiffre d'affaires. Pour 2004, le Pdg de Philips Gerard Kleisterlee s'est dit optimiste. 'Philips est sur une base plus stable maintenant', a-t-il affirmé dans un communiqué. 'Dans le courant de 2004, nous devrions progressivement nous concentrer non plus sur la réparation et le regroupement mais sur la construction et l'expansion de notre compagnie', a-t-il ajouté. Jan Hommen a précisé que Philips n'envisageait pas de 'grosses acquisitions' mais surveillait de près les opportunités dans le secteur des systèmes médicaux ou des technologies spécifiques au niveau des semi-conducteurs.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Nos partenaires shopping


  • Webdistrib
  • Fnac

Actualité électronique

A lire aussi