Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

Le baladeur à 1 euro déboule avant les fêtes

10/12/2007 08h40, par 20Minutes.fr

Vous avez aimé le mobile à 1 euros ? Vous adorerez le baladeur audio-vidéo à 1 euros. Archos lance cette semaine sur son site Internet une offre inédite autour de son 605 Wifi, un excellent lecteur nomade audio-vidéo. Pour 1 euros + 19,99 euros par mois (mais avec un engagement de 24 mois), le constructeur français fournit le 605 Wifi en version 4 Go, une station d'accueil pour enregistrer la télévision sur le baladeur, et le téléchargement de - seulement - deux vidéos par mois issues de son catalogue, Media Club. Soit un coût, sur deux ans, de 479 euros. « En associant prix, produit et services, c'est une offre taillée sur mesure pour les consommateurs », selon Loïc Poirier, directeur général adjoint d'Archos.

Si on l'observe à la loupe, la proposition demeure alléchante. Vendus séparément, le baladeur et sa station valent 299 euros. Reste 180 euros à diviser par 48 films « offerts », soit 3,75 euros la vidéo. Ce qui reste avantageux au regard des 3,99 euros ou 4,99 euros généralement réclamés pour les films en vidéo à la demande (VOD). Petit bémol, avec 300 titres (500 promis dans les prochains mois), le Media Club reste plutôt intimiste. Seuls disponibles, des films Warner, Marc Dorcel (vidéos adultes) et des documentaires venant de la plate-forme vodeo.tv.

Tablant sur 10 000 souscriptions d'ici à la fin d'année, Archos se fixe comme objectif de fédérer différentes enseignes comme fnac.com ou tf1vision qui, selon Loïc Poirier, « ont besoin de compenser la baisse de vente de DVD », mais aussi se rémunérer sur la transaction. A raison d'un peu plus d'une vidéo achetée en ligne par mois et par baladeur (avant le lancement de cette nouvelle offre), Archos reste pour le moment en dessous de ses objectifs de 1,5 à 2 films par mois. L'ensemble du marché de la VOD a d'ailleurs connu des résultats décevants en 2007, avec un chiffre d'affaires aux alentours de 30 millions d'euros, contre 50 millions initialement envisagés.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique

A lire aussi