Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

La magnétorésistance géante gonfle la capacité des disques durs

10/10/2007 08h30, par 20Minutes.fr

Quand un prix Nobel entre dans les foyers de monsieur et madame tout le monde. La plus haute distinction de la recherche en physique, attribué conjointement au Français Albert Fert et l'Allemand Peter Grunberg, met en avant le principe de la magnétorésistance géante. L’expression scientifique a l’air complexe mais il s’agit là du phénomène régissant le fonctionnement des disques durs de nos ordinateurs. Pour lire les informations inscrits sur un disque dur, l’ordinateur passe par une tête de lecture. Cette dernière lit des creux et des pleins, des formes en créneau qui correspondant à des 0 ou à des 1, les élément binaires à la base de l’informatique. Et de rappeler que tous les fichiers, que ce soit des films, de la musique ou un simple message électronique n’est en réalité qu’une suite de 0 et de 1.

Balayage plus rapide

La nanotechnologie mis au point par les deux Nobel augmente la vitesse de balayage de l’ensemble du disque. La magnétorésistance géante du couple Fert- Grünberg, va doper la capacité de travail de la tête de lecture. Le phénomène physique permet d’accélérer et de faciliter le travail de décryptage des 0 et des 1. Ce qui, indirectement, implique une multiplication des capacités de stockage.

Augmenter la sensibilité de la tête de lecture

Comment? La nanotechnologie utilisée pour la tête de lecture est encore plus sensible à la résistance du champ magnétique généré par chaque parcelle du disque dur, c’est le principe de la répulsion et attraction entre deux aimants. Par sa possibilité de lire plus vite chaque zone du disque,la magnétorésistance permet au fabricant de disque d’augmenter le nombre d’informations que l’on peut y enregistrer. En effet, on ne risque pas de perdre ou d’oublier de lire un 0 ou à 1, qui seront plus nombreux et plus denses sur une surface donnée. La tête de lecture ne sera pas dépassée par la densité de données. Conséquence: avec les découvertes de Fert et Grünberg, on peut lire 100 fois plus vite les mêmes informations et on peut donc stocker 100 fois plus de données. 

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

24/05/2017 13h05 : Mélangeur très large bande, 3GHz à 20GHz, intégrant un étage tampon à faibles pertes, IIP3 de 23,9dBm en pet...
24/05/2017 13h02 : TI dévoile la plus petite attaque de grille du marché et une solution MOSFET de puissance pour la commande d...
23/05/2017 19h41 : Analog Devices annonce deux nouveaux circuits de commande isolée de grille destinés aux commutateurs de pui...
23/05/2017 13h45 : Contrôleur pour composant alimenté (PD), au standard IEEE 802.3bt, présentant un rendement de 99%
19/05/2017 07h47 : Les mélangeurs large bande RF d’Analog Devices simplifient la conception et réduisent de façon considérable...
16/05/2017 21h10 : TI dévoile avec son nouveau portefeuille les capteurs à ondes millimétriques monopuces les plus précis au mo...
11/05/2017 19h00 : Amplificateur différentiel de gain 15dB, présentant une linéarité OIP3 jusqu’à 50dBm et un bas niveau de bru...
11/05/2017 16h04 : Le format Autodesk FUSION 360 est maintenant disponible sur la plateforme TraceParts
10/05/2017 18h26 : Blue Frog, créateur du robot BUDDY, officialise son premier programme partenaires, et révèle les premières s...
04/05/2017 19h01 : Les nouveaux synthétiseurs RF large bande d’Analog Devices permettent une réduction des dimensions au niveau...
03/05/2017 11h55 : TraceParts publie un e-Book sur les interactions entre concepteurs et fournisseurs de composants
29/04/2017 09h12 : Avec son convertisseur numérique/analogique en technologie 28 nm, Analog Devices établit de nouveaux critère...

Actualité électronique