Retour en haut
La publicité est notre seule source de revenu.
Si vous appréciez lelectronique.com, désactivez votre bloqueur de pub. Merci à vous ! En savoir plus.

La magnétorésistance géante gonfle la capacité des disques durs

10/10/2007 08h30, par 20Minutes.fr

Quand un prix Nobel entre dans les foyers de monsieur et madame tout le monde. La plus haute distinction de la recherche en physique, attribué conjointement au Français Albert Fert et l'Allemand Peter Grunberg, met en avant le principe de la magnétorésistance géante. L’expression scientifique a l’air complexe mais il s’agit là du phénomène régissant le fonctionnement des disques durs de nos ordinateurs. Pour lire les informations inscrits sur un disque dur, l’ordinateur passe par une tête de lecture. Cette dernière lit des creux et des pleins, des formes en créneau qui correspondant à des 0 ou à des 1, les élément binaires à la base de l’informatique. Et de rappeler que tous les fichiers, que ce soit des films, de la musique ou un simple message électronique n’est en réalité qu’une suite de 0 et de 1.

Balayage plus rapide

La nanotechnologie mis au point par les deux Nobel augmente la vitesse de balayage de l’ensemble du disque. La magnétorésistance géante du couple Fert- Grünberg, va doper la capacité de travail de la tête de lecture. Le phénomène physique permet d’accélérer et de faciliter le travail de décryptage des 0 et des 1. Ce qui, indirectement, implique une multiplication des capacités de stockage.

Augmenter la sensibilité de la tête de lecture

Comment? La nanotechnologie utilisée pour la tête de lecture est encore plus sensible à la résistance du champ magnétique généré par chaque parcelle du disque dur, c’est le principe de la répulsion et attraction entre deux aimants. Par sa possibilité de lire plus vite chaque zone du disque,la magnétorésistance permet au fabricant de disque d’augmenter le nombre d’informations que l’on peut y enregistrer. En effet, on ne risque pas de perdre ou d’oublier de lire un 0 ou à 1, qui seront plus nombreux et plus denses sur une surface donnée. La tête de lecture ne sera pas dépassée par la densité de données. Conséquence: avec les découvertes de Fert et Grünberg, on peut lire 100 fois plus vite les mêmes informations et on peut donc stocker 100 fois plus de données. 

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

18/09/2017 19h41 : Connecteur de câblage structuré multi-fibre dernier cri : le MTP®PRO
17/09/2017 17h05 : Circuit à double entrée, avec affectation des priorités, solution de rechange pour batterie de sauvegarde, à...
14/09/2017 19h36 : Les solutions de recharge sans fil de Powermat sont entièrement compatibles avec la nouvelle série d'iPhones...
14/09/2017 19h31 : Analog Devices présentera ses solutions dédiées à l'IoT lors du salon IoT World Solutions World Congress !
12/09/2017 20h30 : Contrôleur DC/DC, 42V, à multiples topologies, courant de repos IQ de 15µA, procurant cinq architectures de ...
09/09/2017 09h28 : Contrôleur de MOSFET canal N, 60V, rapide, côté haut, avec possibilité d’un rapport cyclique de 100%
08/09/2017 08h08 : Régulateur µModule inverseur, 58V en entrée, 24W, conforme à la norme EN55022 de classe B
06/09/2017 18h44 : Contrôleur 150V, abaisseur-élévateur, synchrone, supprimant les composants de protection contre les surtensi...
05/09/2017 13h53 : L'attachement de la marque Metz aux procédés de fabrication allemands permet à son téléviseur OLED de rempor...
04/09/2017 19h37 : Makeblock expose ses produits primés Makeblock Neuron et Airblock au salon IFA Berlin 2017
04/09/2017 19h35 : Mixtile présente un contrôleur domotique intelligent indépendant d'Internet lors du salon IFA 2017
04/09/2017 07h58 : Skyworth est sous les feux des projecteurs sur l'IFA 2017

Actualité électronique

A lire aussi