Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Jacques Chirac promet que France 24 sera une chaîne impartiale

07/12/2006 07h57, par Reuters

Le président Jacques Chirac a promis mercredi soir que la nouvelle chaîne d'information continue francophone France 24 serait impartiale.

"Il est indispensable qu'un grand pays comme la France puisse avoir son regard sur le monde et diffuser ce regard (...) Et c'est ça, en réalité, qui sera exprimé, je pense, par France 24", a-t-il déclaré dans une interview diffusé par TF1 et France 2 à l'occasion du lancement de la chaîne.

"S'il y avait le moindre souci (en matière d'impartialité) ce serait la certitude de l'échec", a-t-il cependant ajouté. "Si cette chaîne pouvait être influencée par quelque (élément) extérieur que ce soit (...) elle ne serait pas crédible."

"Donc, toute sa valeur c'est certes de porter un regard français sur les événements du monde, sur les situations, dans le monde, sur la paix, sur le dialogue des cultures, mais de pouvoir le faire indépendamment de toute considération quelle qu'en soit la nature", a insisté le chef de l'Etat.

Quelques instants plus tard, France 24 a commencé à diffuser en deux langues (français et anglais) sur internet, avant de le faire sur le câble et le satellite à partir de jeudi.

Jacques Chirac avait visité auparavant à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) les locaux de la nouvelle chaîne, dont il a soutenu de bout en bout la création.

Dans ces locaux flambant neufs, il a pris le temps de saluer les journalistes, dont beaucoup sont étrangers.

"D'où venez-vous ?" leur a demandé Jacques Chirac, qui était accompagné par le président de France 24, Alain Pouzilac, par celui de France Télévision, Patrick de Carolis, et par celui de TF1, Patrick Le Lay.

Détenue à parts égales par TF1 et France Télévisions, cette "CNN à la française" est dotée d'un budget annuel de 80 millions d'euros. La chaîne a pour ambition de proposer une "vision du monde" distincte de celles de ses concurrentes anglophone CNN ou arabophone Al Djazira.

Dès jeudi, elle devrait toucher 250 millions de personnes, sur le continent européen, le Proche-Orient et l'Afrique. Elle sera aussi visible aux Etats-Unis, mais uniquement à Washington et New York. Une couverture mondiale est envisagée à partir de 2008.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique