Retour en haut

INSA : le rugby passion

24/06/2004 21h42, par Dernières Nouvelles d'Alsace

L'INSA (Institut national des sciences appliquées ) a défendu vaillamment les couleurs de Strasbourg lors de la coupe de France de robotique qui vient de se dérouler à La Ferté-Bernard (Sarthe) sur le thème du rugby.


Le festival d'art et technologie ARTEC constitue le plus grand rassemblement d'élèves ingénieurs en Europe. Dans une ambiance festive, les robots construits tout au long de l'année par les étudiants, et fonctionnant de manière autonome, s'affrontent sur un thème le plus souvent sportif.
A l'occasion de cette 11ème édition, les robots avaient rendez-vous sur une île tropicale pour y jouer au « Coconut rugby », soit pour disputer la coupe de France, soit pour disputer la coupe d'Europe.
Les robots devaient marquer en 1 mn 30 par match le plus grand nombre de points grâce aux 14 ballons de rugby miniatures (8 au sol et 6 en hauteur dans deux cocotiers) disposés dans l'aire de jeu, en marquant des essais ou des drop goals. Chaque essai ou drop valait un point, la partie se jouant en général entre 2 et 8 points.
Avec 180 équipes, la coupe de France regroupait comme chaque année la quasi-totalité des écoles d'ingénieurs, des universités et des IUT soit plus de 4.500 étudiants. Après les matchs de poule, les 16 meilleurs équipes étaient qualifiées pour la phase finale disputée dans le cadre d'une élimination directe. L'épreuve a été gagnée par l'IUP génie électrique Ile de France, et la coupe d'Europe (mêmes règles du jeu) par Supaero.


Question de puissance


L'équipe de l'INSA, dont c'était la 5ème tentative, n'est pas parvenue au stade ultime de la compétition, mais elle a défendu courageusement ses chances et elle termine au 64ème rang avec dix points marqués. Un classement honnête car, à cause des difficultés techniques, on considère qu'il faut plusieurs années de participation et de transmission du savoir au sein des divers instituts pour espérer l'emporter. D'ailleurs, pour les meilleurs, la participation à l'épreuve fait partie de la formation.
Le règlement est strict. La première journée est réservée à l'homologation : 106 robots seulement ont été retenus. Celui de l'INSA, 160 cm, autonome, fonctionnait à l'électricité en terrain inconnu. Les problèmes les plus délicats pour sa confection concernaient la mécanique, l'électronique et surtout la programmation.
L'équipe strasbourgeoise était composée de Valérie Bieber (mécatronique 1), Sébastien Julien (génie électrique 1), Alexandre Narbonne (génie mécanique 2), Jean Giordano (génie électrique 3), Thomas Ragé (mécatronique 3), Jean-Baptiste Bouyer (CP2), David Bryche (mécatronique 3) et deux anciens, Jonathan Pira et Vivian Meckelin (ingénieurs en mécatronique, promotion 2003).
Toutes les filières et toutes les années INSA étaient donc concernées. Le travail de préparation, les tâches étant réparties en fonction des compétences, s'est effectué tous les jeudis après-midi depuis la rentrée de septembre. Le robot, en entier, a été fabriqué de leur propre main.
Son fonctionnement a été fiable,... sauf pour marquer des essais. Il conviendra l'an prochain d'augmenter sa puissance.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Les dernières infos électronique

14/02/2019 11h16 : Le constructeur automobile chinois BYD choisit les technologies de bus audio et de traitement du signal numé...
14/02/2019 10h44 : Universal Robots exposera au salon Smart Industries ses dernières applications de cobotique industrielle aut...
13/02/2019 16h37 : Samtec, fabricant leader dans l’industrie de l’interconnexion électronique s’associe à TraceParts pour mettr...
12/02/2019 16h53 : MiR participe au salon Smart Industries Lyon et y présente son AMR, robot autonome mobile collaboratif, MiR ...
11/02/2019 15h47 : Protoelectronique annonce un chiffre d’affaires 2018 de 3, 2 millions d’euros en croissance de 42%
11/02/2019 14h17 : Salon embedded world 2019 : Analog Devices présente ses technologies pour chaque volet de la conception de s...
05/02/2019 14h12 : Une année 2018 sous le signe de l’innovation pour la bibliothèque de contenu CAO www.traceparts.com
22/01/2019 11h56 : Analog Devices annonce la nomination de Katsu Nakamura au rang de IEEE Fellow
16/01/2019 15h53 : Modèles 3D intégrés en toute transparence aux sites web des fournisseurs de composants grâce aux API de Trac...
10/01/2019 17h00 : Pourquoi installer un distributeur automatique ?
08/01/2019 08h46 : Plus de 120 000 produits de TE Connectivity désormais disponibles via la bibliothèque de fichiers 3D de Trac...
07/01/2019 18h35 : Mobile Industrial Robots (MiR) triple ses ventes pour la deuxième année consécutive, conformément à ses prév...

Actualité électronique

A lire aussi