Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

DRAM en hausse, NAND en baisse : vive la rentrée

28/08/2007 18h19, par Presence PC

Le rapport d’analyse de DRAMeXchange publié aujourd’hui montre une progression de la demande en DRAM alors que les ventes de NAND sont en dessous des prévisions.

DRAM : les prix varient mais pas la demande
La demande en DRAM au mois d’aout est restée faible mais constante. On ne peut pas en dire de même des prix. Si la tendance générale est toujours à la baisse, les analystes ont noté une courte augmentation qui s’est immédiatement dissipée le 27 aout dernier. Les fabricants de mémoire ont maintenant les yeux tournés vers l’Europe où l’on attend une hausse des prix qui devrait jouer le rôle de bouée de secours.

En effet, la chute des prix sur ce segment est un poids de plus en plus lourd à porter pour les constructeurs. Devant des prix toujours plus agressifs, les fabricants se doivent de limiter au maximum les coûts de production. Beaucoup tentent donc de passer à une finesse de gravure supérieure. Notons par exemple que cette semaine, Qimonda a annoncé sa collaboration avec Inotera pour accroitre de façon significative la part de ses puces gravées en 70 nm au premier semestre 2008. Néanmoins, tous les acteurs n’ont pas ce genre de moyen ce qui ajoute un stress de plus sur les plus petits du marché.

Petite rentrée pour la NAND
La rentrée est synonyme d’achat de clés USB, de baladeurs numériques, d’appareils photo numériques, de téléphones portables et par conséquent, de NAND. Néanmoins la demande n’est pas aussi forte que prévue et si les analystes constatent une amélioration, elle est tellement faible que les prix ont été revus à la baisse. Le 27 aout dernier, on notait une baisse des prix qui pouvait atteindre -5,6% par rapport aux prix de la semaine dernière. Un module de 1 Gbit SLC se négociait à moins de 5$ et l’on est passé en dessous de la barre des 30$ pour un module de 16 Gbit SLC.

Certains soupçonnent que la crise américaine touchant les emprunts immobiliers affecte le moral des consommateurs qui mettent plus difficilement la main à la poche. Selon DRAMeXchange, la demande devrait néanmoins repartir de plus belle avec l’Europe au mois de septembre.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique