Retour en haut

Actualité électronique

PARTARGER CET ARTICLE :

Developpement du transistor atomique a l'institut d'optique et d'information quantique

24/10/2004 17h12, par ADIT

Les physiciens d'Innsbruck Andrea Micheli, Andrew Daley et Peter Zoller de l'Institut d'optique et d'information quantique (IQOQI) de l'Academie autrichienne des sciences developpent en collaboration avec Dieter Jaksch de l'Universite d'Oxford les bases du transistor atomique.
Leurs travaux ont ete publies dans la revue scientifique " Physical Review Letters " du 1er octobre 2004.
Leur transistor atomique a la capacite de controler les courants d'atomes neutres dans une canalisation de lumiere.
Ce transistor atomique est un commutateur quantique car l'atome qui le compose peut se trouver dans deux etats differents au meme moment. En tant que transistor, un etat est concu de telle sorte qu'il bloque le flux des autres atomes ("off") et l'autre pour qu'il laisse passer le courant atomique ("on"). La capacite du transistor atomique d'exister simultanement dans les deux etats augmente son potentiel et le rend envisageable pour la construction d'un ordinateur quantique.
Ce transistor atomique peut etre realise grace a l'utilisation de grillages optiques. Ces grillages optiques sont produits par interferences de deux lasers superposes. Ils exercent des forces sur les atomes emprisonnes dans ce grillage de maniere soit a les emprisonner dans une position precise, soit a les canaliser pour les faire circuler dans une direction precise.
L'interference quantique permet de mettre en oeuvre le transistor atomique.
Les collisions entre le transistor atomique et les autres atomes sont soigneusement commandees par l'emploi d'autres lasers ou des champs magnetiques. C'est ce qui permet de creer les deux chemins quantiques :
bloquer les atomes qui arrivent a proximite du transistor ou les laisser passer.

Réagir sur cette actualité d'électronique

Actualité électronique